Il retrouve un Van Gogh, volé en 2020, dans un... sac IKEA

Récit d’une affaire rocambolesque qui a permis de retrouver un célèbre tableau, volé il y a deux ans aux Pays Bas.

C’est une histoire à dormir debout, mais elle est pourtant vraie !

Un détective privé a réussi à retrouver une toile de Vincent Van Gogh, dérobée près d’Amsterdam en 2020, dans un… sac IKEA.

Oui, vous avez bien lu et cette affaire abracadabrantesque mérite que l’on s’y attarde !

Un détective privé retrouve une toile volée de Van Gogh dans un sac Ikea

Celle-ci commence il y a deux ans et plus précisément le 30 mars 2020. À l’époque, les Pays-Bas, comme l’écrasante majorité des autres pays du monde, traverse une crise sanitaire sans précédent qui a notamment engendré le confinement de sa population.

Un petit malin profite alors de cette situation inédite pour s’introduire dans le musée Singer à Laren, pourtant fermé, et dérobe de manière spectaculaire « Le jardin du presbytère », une toile de Vincent Van Gogh, dont la valeur est estimée entre 3 et 6 millions d’euros.

Identifié grâce aux images de vidéo surveillance, le voleur sera finalement arrêté puis condamné mais le tableau restera, lui, introuvable.

Pour tenter de retrouver celui-ci, la police néerlandaise va alors faire appel à Arthur Brand, surnommé « l’Indiana Jones du monde de l’art », un détective privé spécialisé dans la recherche d’œuvres volées. Et cette improbable cohabitation a porté ses fruits puisque ce dernier a retrouvé la toile.

Selon les éléments de l’enquête, un homme dont l’identité n’a pas été révélée a en effet remis à Arthur Brand un sac Ikea, dans lequel se trouvait une taie d’oreiller, renfermant le tableau recouvert de papier bulle. Cet individu, qui n’aurait rien à voir avec le vol, aurait confié au détective vouloir restituer l’œuvre.

« L’homme m’a dit : ’je veux rendre le Van Gogh. Cela m’a causé énormément de soucis’ », car il ne pouvait pas être utilisé comme monnaie d’échange, a ainsi expliqué Artur Brand, interrogé par l’AFP.

« Confirmer qu’il s’agissait bien du Van Gogh volé a été l’un des plus grands moments de ma vie (…) Je n’arrivais pas à y croire », a précisé l’intéressé qui avait au préalable « appris auprès d’une source issue du monde criminel qui était celui qui avait acheté le Van Gogh ».

Selon les médias néerlandais, cet homme serait un certain Peter Roy K., qui se trouve actuellement en prison pour 12 ans après avoir été condamné pour une affaire différente. Une information confirmée par Arthur Brand, qui a par ailleurs précisé que le détenu a tenté de négocier une remise de peine en l’échange d’informations sur le tableau. En vain !

Le tableau a depuis été restitué au directeur du musée de Groningue, qui l’avait prêté au musée Singer Laren, en 2020.

Source : AFP
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.