Cette femme loue la moitié de son lit à des inconnus avec lesquels elle dort et gagne 580 euros par mois

La jeune femme a eu cette idée durant la pandémie alors que son entreprise était en difficulté. Aujourd’hui satisfaite, elle raconte que son business secondaire lui a permis de lancer sa nouvelle entreprise.

Seriez-vous prêt à partager la partie vide de votre lit double avec un parfait inconnu en échange d’une rémunération ? L’idée semble surprenante au premier abord, mais c’est pourtant un moyen de revenus conséquent pour cette jeune femme originaire d’Australie.

Monique Jeremiah a décidé de s’inscrire sur le site Hot Bedding il y a quelques temps pour se faire une rentrée d’argent à côté de son travail. Hot Bedding est un site sur lequel vous pouvez louer à des étrangers le côté inoccupé de votre lit.

Le concept peut en effrayer plus d’un, mais selon l’Australienne de 36 ans, c’est plutôt agréable quand vous n’y pensez pas trop… « Hot Bedding est excellent pour les personnes capables de se détacher émotionnellement et de dormir à côté d'une autre personne de manière totalement respectueuse et sans engagement », explique Monique Jeremiah qui s’est lancée dans l’aventure durant la pandémie.

Une affaire mensuelle fructueuse

Monique Jeremiah raconte avoir opté pour ce concept au début de la pandémie du Covid 19. En 2020, elle venait de se séparer de son compagnon et à ce moment-là, son agence d'éducation internationale et de logements étudiants s’est effondrée à cause du confinement. L’Australienne était aussi minée par la solitude.

« C’est la situation parfaite, surtout si vous êtes sapiosexuel, comme moi, et que vous préférez la compagnie au physique. Il faut deux personnes qui respectent l'espace, les valeurs et les limites de chacun pour faire un Hot Bedding, selon elle. C'est comme partager une chambre avec deux lits ; sauf que vous dormez dans le même lit ensemble [...] ».

Crédit photo : Carters

Lorsqu’elle a commencé, Monique Jeremiah s’est tournée… vers son ex-compagnon. « J'ai ravalé ma fierté, j'ai contacté mon ex-compagnon, à qui je n'avais pas parlé depuis un an, et je lui ai dit : “Veux-tu survivre au COVID avec moi ?” Et à ma grande surprise, il a dit oui », raconte encore la trentenaire.

La jeune femme loue désormais sa moitié de lit pour 127 Livres (148 euros) la semaine car l’inflation a aussi un impact en Australie, et qu’elle pense que sa chambre ressemble à une chambre d’hôtel cinq étoiles. Quoi qu’il en soit, le petit business de Monique Jeremiah lui rapporte chaque mois 500 Livres, soit 584 euros.


VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.