Un mystérieux kit pour tuer des vampires vendu 15 000 euros aux enchères

Bouton whatsapp

Un drôle d’objet d’une centaine d’années a récemment été vendu à prix d’or aux enchères.

Créature légendaire et objet de tous les fantasmes des siècles durant, le vampire n’a pas toujours été ce personnage imaginaire ayant inspiré la littérature ou encore le cinéma.

À voir aussi

Il fut un temps en effet où les hommes craignaient ces revenants assoiffés de sang et il n’était pas rare de posséder des « armes » censées protéger contre les vampires, dans certaines régions au XIXe siècle,

Des pieux aux crucifix, en passant par les fioles d’eau bénite, de nombreux objets ont ainsi été utilisés à travers le temps pour faire fuir les vampires. Certaines personnes possédaient même des kits complets destinés à tuer ces morts vivants.

Crédit photo : Royal Armouries Museum

Un kit pour tuer des… vampires vendu plus de 15 000 euros aux enchères

L’un de ces derniers a d’ailleurs été vendu aux enchères par la maison Hansons Auctioneers, le 30 juin dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci a attiré les foules, curieuses à l’idée de voir à quoi ressemblait un objet de croyances quasi-révolues aujourd’hui.

Comme l’explique la chaîne américaine CNN, un kit, datant du siècle dernier a ainsi donné lieu à une véritable guerre opposant plusieurs enchérisseurs venus du monde entier et désireux de repartir avec cette précieuse « relique ».

Crédit photo : Hansons Auctioneers

Crédit photo : Hansons Auctioneers

Après une lutte intense, le kit a finalement été adjugé 13 000 livres (15 300 euros environ), soit six fois plus que sa valeur estimée, défiant ainsi tous les pronostics.

C’est un acheteur privé britannique, ayant souhaité conserver l’anonymat, qui a finalement acquis l’objet de toutes les convoitises.

Pour la petite histoire, ce kit était jadis la propriété d’un aristocrate anglais du nom de Lord William Malcolm Hailey qui fut notamment administrateur de l’Inde au début du XXe siècle.

Bouton whatsapp