Sa voiture va dépasser le million de kilomètres, il veut rencontrer les ouvriers qui l'ont créée pour les remercier

4 447partages
Bouton whatsapp

Il y a quinze ans, Fabrice Gommé a acheté une Peugeot 307 d’occasion. Aujourd’hui, la voiture va bientôt atteindre un million de kilomètres au compteur et pour l’événement, Fabrice a décidé d’aller à la rencontre des ouvriers qui ont conçu le véhicule.

Fabrice Gommé est un homme qui vit dans l’Oise, à Fournival. En 2007, ce père de quatre enfants a décidé d’acheter une Peugeot 307 d’occasion. Cette grande voiture, qui possède trois rangées de sièges, était parfaite pour lui puisqu’elle lui permettait d’avoir la place nécessaire pour voyager en famille. Comme Fabrice travaille dans l’industrie du carton, il a beaucoup utilisé sa voiture dans sa vie professionnelle, en roulant entre 1 500 et 2 000 kilomètres par semaine.

Crédit photo : Fabrice Gommé

Quand Fabrice a acheté sa voiture, elle affichait 6 000 kilomètres au compteur. Après quinze ans de bons et loyaux services, la Peugeot 307 roule toujours et a parcouru… 997 300 kilomètres !

« La voiture a parcouru 25 fois le tour de la Terre et 2,6 fois la distance de la Terre à la Lune. Elle continuera de rouler tant qu’elle le peut », a affirmé son propriétaire.

La voiture va atteindre le million de kilomètres

La Peugeot 307 de Fabrice va bientôt afficher un million de kilomètres au compteur. Mais quel est le secret de cette longévité exceptionnelle ? En quinze ans, Fabrice a fait passer 46 révisions et 12 contrôles techniques à son véhicule. Il a toujours pris soin de sa voiture : il n’a jamais eu d’accident et faisait toujours tourner le moteur pendant dix minutes en hiver avant de partir. Des petits gestes anodins qui peuvent expliquer la performance du véhicule. La Peugeot 307 a toujours été réparée par le même garagiste.

« C’est la même personne qui s’en occupe depuis le début. Elle connaît la voiture sur le bout des doigts. Je n’ai jamais eu d’accident. J’ai toujours changé les ampoules, les plaquettes de frein et les pneus avant la date conseillée. Je n’ai changé que l’alternateur et la boîte de vitesses à 600 000 km », a expliqué Fabrice.

Crédit photo : Fabrice Gommé

Pour remplacer les pièces d’usure, Fabrice a toujours tenu à utiliser des pièces d’occasion pour lutter contre la consommation et l’obsolescence programmée. Le moteur et le turbo de la voiture sont toujours d’origine et fonctionnent très bien.

Il veut remercier les ouvriers qui ont créé sa voiture

Pour fêter le million de kilomètres, Fabrice a décidé d’organiser un road-trip de 650 kilomètres, dans le but de rejoindre l’usine Peugeot à Sochaux, dans le Doubs. Il veut également se rendre en Moselle, à Trémery, là où le moteur de son véhicule a été conçu. Fabrice va entamer ce séjour en mai prochain, avec sa famille et ses amis. Son but est d’atteindre le million de kilomètres devant la grille de l’usine Peugeot. Mais il veut avant tout rencontrer les ouvriers qui ont travaillé sur sa voiture, afin de les remercier.

« C’est vrai, on râle et on dit quand ça ne va pas. Mais lorsque quelque chose fonctionne bien, on le dit rarement, a-t-il expliqué. L’idée m’est venue durant le premier confinement. On n’avait plus le droit de se serrer la main. Et moi, j’ai trop envie d’aller serrer les paluches des ouvriers qui avaient travaillé sur cette voiture. Pouvoir leur dire droit dans les yeux : ''Bravo les gars, vous avez fait un super boulot, merci pour tout''. »

Crédit photo : Paul Abran / Le Parisien

Pour réaliser ce voyage, Fabrice a créé une association nommée « Un million de km en 307 », afin d’avoir des sponsors et de quoi payer le carburant, l’autoroute, l’hébergement et la nourriture nécessaires au voyage. Pour cela, l’automobiliste a créé une cagnotte en ligne. Une fois arrivé devant l’usine, si les ouvriers de Peugeot souhaitent garder le véhicule pour comprendre pourquoi il a tenu si longtemps, Fabrice leur laissera volontiers. À la fin de son parcours, il souhaite se rendre au musée de l’Aventure Peugeot avec les ouvriers, où une réception aura lieu.

« Mon premier rêve, c’est de rencontrer les ouvriers qui l’ont monté, pour les remercier, a confié Fabrice. Puis, on ira voir le Lion de Belfort, pour la symbolique, et on finira à Sochaux, avec l’objectif d’afficher pile un million de kilomètres devant l’usine de Sochaux. J’ai réservé une salle au musée de l’Aventure Peugeot, j’aimerais y inviter les personnes qui ont travaillé sur cette voiture. Je ne fais pas ça pour ramener une voiture neuve mais pour garder de la légèreté, et mettre de l’humain. »

Source : Ouest France
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter