Ses amis remportent 1 million de dollars de gains, il les poursuit pour avoir sa part alors qu'il n'a pas participé au jeu

Bouton whatsapp

L’argent peut parfois détruire une amitié. C’est ce qu’a constaté ce groupe d’amis qui a remporté 1 million de dollars à la loterie. Depuis, l’un d’entre eux les poursuit en justice.

Crédit : jackmac34/ Pixabay

À voir aussi

Nous sommes à l’été 2021 et un groupe de 16 amis met chacun la main à la poche pour acheter un ticket du jeu Lotto Max, en Ontario, au Canada. Puis, bingo, le groupe remporte la somme de 1 million de dollars canadiens (soit 729 103,65 euros). Les 16 amis partageront donc le jackpot équitablement, c’est-à-dire, 70 000 dollars chacun (51 03,26 euros).

Mais l’un d’entre eux, Philip Tsotsos, livreur de pizza, n’est pas d’accord. Ce dernier, n’ayant pas participé à l’achat du ticket gagnant et donc écarté du partage des gains, réclame son dû. Selon lui, ses amis lui « volent ses rêves ».

« Pourquoi ne m'ont-ils pas dit qu'ils avaient gagné ? Ces gens sont comme ma famille », s’est confié Philip Tsotsos lors d’un entretien avec la chaîne CBS News. Bien décidé à obtenir sa part du butin, le livreur de pizza a pris une décision radicale en traînant ses (désormais) anciens amis devant la justice.

Une affaire traînée devant la justice canadienne

Crédit : JasonPinaster/ Pixabay

Malgré son obstination, tout ne va pas en la faveur de Philip Tsotsos. Ces amis déclarent que ce dernier n’a jamais payé pour acheter le ticket gagnant. Une défense qu’avance l’avocat des 16 amis, Me David Robins devant la Cour : « Il n'a pas joué, donc il ne figure pas parmi les gagnants ». Ce à quoi le livreur de pizza aurait répondu qu’il avait l’habitude de payer en crédit depuis six ans qu’il jouait avec le groupe.

Il ajoute même qu’il avait 100 dollars à rembourser et qu’il comptait sur la somme remportée pour régler les 30 dollars manquant à cette dette. Cependant, au moment de la victoire, comme le rapporte le site indy100, les amis de Philip lui auraient demandé de rembourser les 30 dollars restants et 10 de plus pour rester dans le groupe.

Pour l’instant, aucun accord n’a été trouvé, malgré l’envie du plaignant de régler cela de façon cordiale, il ne semble pas prêt de réaliser ses rêves d’ici tôt.

Bouton whatsapp