Vous pouvez acheter cette voiture pour 19 euros, à condition de trouver où elle est garée

Bouton whatsapp

À New York, le collectif d’artistes MSCHF a lancé une grande chasse aux trésors en commercialisant 1 000 clés qui ouvrent toutes la même voiture. Mais encore faut-il la localiser…

Le groupe MSCHP est un collectif d’artistes new-yorkais connu pour ses opérations créatives de grande envergure. Ces derniers jours, le groupe a organisé une sorte de chasse aux trésors géante dans les rues de New York. En effet, MSCHF a vendu 1 000 clés de voiture, à 19 euros l’unité.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

Toutes ces clés déverrouillent une seule et même voiture, cachée dans les rues de New York. En effet, sa position est inconnue et pour avoir des indices pour localiser le véhicule, il est nécessaire d’appeler la hotline du groupe. Ainsi, aucun détenteur de la clé ne sait où trouver la voiture, qui a été surnommée Key4All pour l’occasion. Le seul moyen de la trouver est d’utiliser le porte-clé fourni par le groupe, qui s’allume en vert quand il approche du véhicule.

Une voiture partagée par 1 000 personnes

Si un participant trouve la voiture, il a le droit de la conduire… tout comme les 999 autres. Comme toutes les clés déverrouillent la même voiture, celle-ci peut être conduite par tous ceux qui la trouveront. 

« La voiture est transitoire et impossible à posséder, un voyage et une bénédiction temporaire, peut-on lire sur le site du groupe. C’est un concours sans la sécurité de la victoire. Si vous trouvez la voiture, elle est à vous. Mais si vous voulez profiter des fruits de votre victoire et de votre conduite, vous devez accepter le risque de sortir la voiture dans le monde et qu’un autre conducteur errant puisse vous arracher le véhicule. »

Crédit photo : iStock

Cette voiture pourra être utilisée indéfiniment, jusqu’à ce qu’elle soit détruite ou mise à la fourrière. Grâce à cette opération, il est donc théoriquement possible d’avoir une voiture pour 19 euros, le prix de la clé… à condition de ne pas se la faire emprunter.

Derrière cette opération, le collectif cherche à faire une vive critique de la société américaine et apporte une réflexion sur la notion de propriété et de partage.

Source : Creapills
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter