Par hasard, il découvre un coffre cachant un lourd secret en creusant dans son jardin

Bouton whatsapp

« La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber ». Cette citation du film Forrest Gump illustre à merveille l’histoire de Victor, un homme âgé qui a fait une étrange découverte dans son jardin.

Depuis le décès de son épouse Georgina, Victor, 72 ans, consacre une bonne partie de son temps au jardinage. Une occupation qui lui permet d’honorer une promesse faite à sa femme : celle de planter des fleurs à chaque début de mois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le septuagénaire était loin d’imaginer que son jardin abritait un trésor d’une valeur inestimable.

À voir aussi

Crédit Photo : Istock

Il découvre un vieux coffre à jouets dans son jardin

Un jour, alors qu’il jardinait avec ses petites-filles (Lily et Beth), Victor a déterré par hasard un mystérieux coffre à jouets. Après avoir retiré la terre autour de l’objet cadenassé, le vieil homme a remarqué que l’année « 1976 » était inscrite dessus.

Armé de sa pelle, il a cassé le verrou afin de nourrir sa curiosité. L’intérieur de la boîte abritait des bottes et des vêtements propres de bébé, ainsi que des documents appartenant à une certaine Sylvia, une amie proche de Georgina.

Crédit Photo : Istock

Les documents en question étaient en réalité un dossier médical mentionnant le décès de l'enfant de la meilleure amie de sa femme, en 1976. De son côté, Victor ignorait toute cette histoire et la raison pour laquelle le coffre était enfoui dans son jardin.

Face à cette situation, il a décidé de contacter un ami détective pour retrouver Sylvia. Par chance, le Sherlock Holmes des temps modernes a rapidement mis la main sur l’adresse de la femme.

L’objet cache une histoire bouleversante

Sans surprise, le retraité s’est rendu sur place pour tenter de percer le mystère. Par chance, Sylvia se trouvait chez elle et accepté de répondre aux questions de son interlocuteur.

« Je l’ai laissé là (le coffre) secrètement à cause de mon mari. Il a changé radicalement quand nous avons perdu notre enfant. Il voulait jeter les affaires de mon bébé, que j’avais achetées avec tant d’amour. Comment aurais-je pu envisager de les jeter ? »,a-t-elle révélé avec émotion à Victor.

Avant d’ajouter : « Je savais que les vêtements seraient en sécurité avec toi et Georgina, alors un jour, j’ai enterré le coffre derrière ta maison. Mais parce que j’étais gênée, j’ai préféré garder le silence. Maintenant que Paul n’est plus en vie… Je peux le garder. Merci beaucoup, Victor. Merci ! ».

Crédit Photo : Istock

Ce récit a profondément bouleversé Victor, qui s’est donné pour mission d’apaiser le cœur de Sylvia en plantant des fleurs dans son jardin.

Source : Il était une Pub
Bouton whatsapp