Suite à une chirurgie ratée, cette ancienne reine de beauté ne peut plus fermer les yeux ni sourire

Bouton whatsapp

L’histoire tragique de cette ancienne reine de beauté russe montre à quel point l’envie d’avoir sa version subjective du « visage parfait » est un mythe. Après avoir dépensé 3500 euros en chirurgie plastique, Yulia Tarasevich a vu son visage complètement abîmé par le bistouri. Aujourd’hui, elle porte plainte contre les deux chirurgiens qui ont détruit sa vie.

Crédit : est12west news

En 2020, Yulia Tarasevich était finaliste du concours Miss Russie. Quelque temps plus tard, la reine de beauté de 43 ans, a décidé de subir une série d'opérations de chirurgie plastique dans une clinique du sud de la Russie, à Krasnodar.

Après ses opérations consistant en un lifting de la peau du visage, une blépharoplastie (une correction cosmétique des paupières) et une mini-liposuccion, pour lesquels Yulia a déboursé 3500 euros, son visage s’est complètement transformé… pour le pire.

À la sortie de son opération, Yulia s’est retrouvée avec le visage très enflé et enflammé, comme le rapporte le Daily Mail. « Je suis venue vers eux [les chirurgiens, ndlr] avec un beau visage sain, raconte Yulia à Russian Channel 1. Je voulais juste corriger certaines nuances causées par le vieillissement. Mais malheureusement, j’y ai perdu la santé », regrette-t-elle, amère.

Une opération ratée portée devant la justice

Crédit : est12west news

L’opération effectuée par deux chirurgiens, Andrey Komarov et Omar Khaled, a été un désastre. Le visage de Yulia est devenu méconnaissable. Elle est désormais dans l’incapacité de bouger une large partie de son visage, figé, et ne peut plus fermer les yeux. Comme le rapporte le média britannique, Yulia a dépensé 23 960 euros pour tenter de corriger son visage, en vain.

« J’ai des cicatrices qui se sont formées sur mes joues quand ils ont arraché tous mes tissus. Mes yeux ne peuvent pas se fermer et je ne peux pas sourire. Je ne peux pas soulever ma lèvre supérieure et une partie de mon visage ne fonctionne pas du tout », déplore-t-elle auprès de la télévision russe. Sa première opération, une rhinoplastie, s’était bien déroulée et Yulia était ainsi partie, confiante, pour cette série d’opérations qui la laisseront finalement avec des dommages irréversibles.

Crédit : est12west news

C'est tout naturellement que Yulia a déposé une plainte pénale contre les deux médecins à l’origine de son opération. Ces derniers se sont défendus en évoquant un rare défaut génétique impossible à détecter : la sclérodermie. Il s’agit de zones dures de la peau qui peuvent causer des problèmes avec les organes internes et le système immunitaire. « Les médecins qui m’ont défiguré le visage se sont dégagés de toutes responsabilités. J’ai décidé de passer devant un tribunal », a déclaré Yulia.

La mère de deux enfants souffre désormais au quotidien de ce raté qui gâche sa vie. Une porte-parole de la Commission d’enquête russe a déclaré que « l'enquête sur l’affaire pénale est en cours ».

Crédit : est12west news

Crédit : est12west news

Crédit : est12west news

Source : Daily Mail
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.