Arrêter de fumer avant 40 ans serait comme n'avoir jamais fumé, selon cette étude

Bouton whatsapp

Selon une nouvelle étude, arrêter de fumer avant 40 ans permettrait de vivre aussi longtemps qu’un non-fumeur.

C’est bien connu : le tabac tue environ 8 millions de personnes chaque année dans le monde. Alors que les anciens fumeurs s’inquiètent des conséquences du tabagisme sur la santé, cette nouvelle étude va peut-être les rassurer.

D’après une récente étude menée par des chercheurs canadiens et norvégiens et publiée dans la revue NEJM Evidence, arrêter de fumer avant 40 ans permettrait de retrouver une espérance de vie normale et de vivre aussi longtemps qu’un non-fumeur. Au total, les scientifiques ont suivi pendant quinze ans 1,5 million d’adultes aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada ou encore en Norvège.

Crédit Photo : iStock

Comme le précisent les auteurs de l’étude, «les fumeurs âgés de 40 à 79 ans couraient un risque presque trois fois plus élevé de mourir que ceux qui n’avaient jamais fumé, ce qui signifie qu’ils perdaient en moyenne 12 à 13 ans d’espérance de vie».

«Beaucoup de gens pensent qu’il est trop tard pour arrêter de fumer»

En revanche, «l'arrêt du tabac à tout âge, mais particulièrement avant 40 ans, est associé à un plus faible risque de mortalité». À noter que ces «bénéfices se produisent en seulement trois ans», précise un communiqué de l’Université de Toronto.

« Beaucoup de gens pensent qu’il est trop tard pour arrêter de fumer, surtout à un âge mûr. Mais ces résultats vont à l’encontre de cette idée. Il n’est jamais trop tard, l’impact est rapide et vous pouvez réduire les risques liés aux principales maladies, ce qui signifie une qualité de vie plus longue et meilleure », explique Prabhat Jha, co-auteur de l’étude et directeur du Centre de recherche en santé mondiale à l’Université de Toronto.

Crédit Photo : iStock

Pour les personnes qui arrêtent de fumer après 40 ans, l’étude révèle que 79% des hommes de 50 ans ayant arrêté de fumer entre 40 et 49 ans seront encore en vie à 80 ans (contre 84% pour les non-fumeurs et 61% pour les fumeurs). Chez les femmes, le taux s’élève à 85%, contre 88% pour les non fumeuses et 69% pour les fumeuses.

Toujours selon l’étude, 76% des hommes âgés de 60 ans qui ont arrêté la cigarette entre 50 et 59 ans atteindront 80 ans (82% pour les femmes).

Source : Le Parisien
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.