Déclarée morte, une femme de 66 ans se réveille dans un sac mortuaire au funérarium

Une femme, déclarée morte, s’est soudainement réveillée dans un sac mortuaire.

C’est un incident pas banal que viennent de vivre les employés d’un funérarium de l’Iowa (États-Unis).

Le matin du 3 janvier 2023, alors qu’ils manipulaient le corps d’une femme en apparence décédée, ces derniers se sont en effet aperçus que la défunte était toujours vivante.

Déclarée morte à l’âge de 66 ans, cette femme s’est ainsi réveillée dans son sac mortuaire, où elle serait restée 40 minutes.

Le funérarium a alors immédiatement appelé les secours qui ont pu constater que le corps était bien vivant.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Déclarée morte, elle « ressuscite » en se réveillant brusquement dans son sac mortuaire

« Vers 8h26, le personnel du salon funéraire a ouvert le sac et a constaté que la poitrine de la résidente bougeait et qu’elle cherchait à respirer », indique ainsi un rapport officiel.

Transportée d’abord à l’hôpital puis dans un établissement spécialisé, cette femme, qui souffrait de démence précoce, est finalement décédée deux jours plus tard, entourée des siens.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Lorsqu’elle avait été déclarée morte la première fois dans sa résidence, la personne chargée de l’examiner n’avait pas trouvé son pouls.

« Elle a estimé que la résidente était décédée et a prévenu l’infirmière », précise le rapport.

L’infirmière avait ensuite constaté qu’il n’y avait ni bruit de respiration, ni de mouvement au niveau de l’abdomen.

Cette personne avait donc conclu, à tort, à la mort de la patiente.

Pour cette négligence, l’établissement spécialisé qui s’occupait de la défunte, a été condamné à une amende de 10 000 dollars (9150 euros).

Source : People.com
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.