En France, l'emplacement des distributeurs de billets va grandement changer dès le mois de novembre

Bouton whatsapp

Nombre d’entre nous en ont trop souvent fait l’expérience : il faut parfois parcourir des kilomètres pour trouver un distributeur de billets. Mais cela pourrait changer à partir de novembre ! En effet, plusieurs DAB vont être installés chez les buralistes, et ce n’est sans doute que le début.

Crédit : goffkein.pro / Shutterstock 

À voir aussi

Vous l’avez certainement remarqué, ces dernières années, les distributeurs automatiques de billets (DAB) se font de plus en plus rares, aussi bien dans le paysage urbain que rural. Si vous faite partie de celles et ceux qui sont encore attachés à l’argent liquide, cela peut être un véritable souci au quotidien. Heureusement, une nouvelle politique qui sera mise en place progressivement dans les prochaines semaines pourrait répondre à cette problématique.

Et pour cause, le 20 octobre dernier, la Confédération des buralistes et Loomis (filiale du groupe suédois Securitas spécialisée dans le transport de fonds), ont annoncé via un communiqué commun que les 24 000 établissements qui vendent du tabac en France pourraient bientôt, s’ils le souhaitent, accueillir des distributeurs de billets dans leurs locaux. Une vingtaine de machines devraient être installées dans les prochains jours et ainsi lancer officiellement ce nouveau service favorable aux Français.

« Le retrait d'espèces fait partie des services indispensables, que le réseau peut porter en s’appuyant sur ses valeurs de lien social et de proximité au quotidien » a déclaré Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes. Et on peut aisément comprendre cet argumentaire car il est de notoriété publique que les bureaux de tabac représentent un maillage primordial doté d’une très grande proximité pour de nombreux citoyens. Cela s’explique par le fait l’immense majorité d’entre eux sont ouverts en moyenne 12 heures par jour et 6 jours sur 7.

Crédit : Sibuet Benjamin / Shutterstock

Les distributeurs de billets pour diversifier la profession de buraliste

Cette nouvelle offre, que certains appelaient de leurs vœux depuis longtemps, permettra ainsi à tout le monde de retirer des espèces sans passer son temps à chercher un distributeur ou parcourir des kilomètres en voiture. Elle a aussi pour objectif de diversifier la profession de buraliste, laquelle doit faire face à la baisse régulière des ventes de tabac, qui jusqu’à aujourd’hui restent encore la part principale de sa recette. Chaque année, les bureaux de tabac de l’Hexagone présentent un bilan d’environ 40 milliards d’euros de ventes, dont 21,8 milliards proviennent des produits directement liés au tabac. Sur ce dernier montant, les buralistes perçoivent une commission de 8,1%.

L’arrivée des DAB dans les bureaux de tabac viendra donc s’ajouter à de nombreux services déjà existants comme la vente de jeux de la Française des jeux, la prise de paris du PMU, la restauration et le bar, la vente de journaux, l’encaissement des taxes, la gestion des comptes bancaires Nickel et des colis postaux ou encore la vente de billets SNCF.

Bref, c’est une bonne nouvelle ! Qu’en pensez-vous ?

Bouton whatsapp