Un père blanc se précipite pour empêcher sa fille de serrer la main du directeur de son école... parce qu'il est noir

Bouton whatsapp

La cérémonie de remise de diplômes de l’école Baraboo, aux États-Unis, a été perturbée par le comportement du père d’une étudiante. Il a empêché sa fille de serrer la main du directeur de l’école pour une raison bien précise.

Ce vendredi 31 mai s’est tenue une cérémonie de remise de diplômes à l'école Baraboo, dans le Wisconsin. Cependant, tout ne s’est pas passé comme prévu, selon des informations de The Independent. Alors qu’une jeune étudiante s’apprêtait à serrer la main de Rainey Briggs, le directeur de l’école, son père est arrivé sur scène pour l’en empêcher en criant : “Je ne veux pas qu’elle le touche !”

Sur les images filmées pendant la cérémonie, on peut voir l’altercation entre les deux hommes tandis que des huées montent de la foule. Une femme intervient pour calmer le public tandis que trois policiers arrivent afin de faire sortir le père de l’école.

Un comportement raciste

La raison de cette réaction ? Rainey Briggs est noir et c’est pour cela que l’homme ne voulait pas que sa fille lui serre la main. Un comportement raciste qui a indigné de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. “C’est ridicule !”, “Un bigot est intervenu pour empêcher sa fille blanche de toucher un homme noir sur scène, en 2024”, “C’est absolument fou ! Je sais qu’il y a des critiques sur le Dr Briggs, dont certaines peuvent être valables, mais rien qui justifierait quelque chose comme ça. C’est une poignée de main. Dans quel siècle sommes-nous ?”

Le personnel de l’établissement a également condamné ce geste.

“Aucun employé du district scolaire de Baraboo ne devrait craindre pour sa sécurité physique dans l’exercice de ses fonctions ou à tout autre moment. Le fait que cet adulte se soit senti encouragé à se comporter de cette manière devant des centaines d’étudiants et d’autres adultes devrait tous nous troubler profondément. Ce type de comportement ne sera pas toléré”, a déclaré la commission scolaire.

Crédit photo : X / The Independent

Ce n’est pas la première fois que des problèmes liés au racisme se produisent dans cette école. En 2018, une photo a fait la une des journaux, montrant plusieurs étudiants de l’école faisant le salut nazi. Au premier rang, un garçon forme un “OK” avec son pouce et son index, un symbole des mouvements d’extrême droite et de la suprématie blanche.

Source : The Independent

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.