Mais pourquoi porte-t-on du vert le 17 mars, jour de la Saint-Patrick ?

Bouton whatsapp

On vous explique aujourd’hui pourquoi il faut porter du vert lorsque l’on fête la Saint-Patrick.

Ce jeudi 17 mars marquera comme chaque année le jour de la Saint-Patrick !

À voir aussi

Si cette date n’est que peu ou pas du tout synonyme de fête en France, elle est en revanche une journée de célébrations en Irlande - le 17 mars y est d’ailleurs férié - ainsi que dans tous les pays où la diaspora irlandaise s’est établie.

Et en ce jour si particulier pour eux, les Irlandais se parent traditionnellement de vert pour festoyer comme il se doit.

Mais au fait, pourquoi cette couleur ?

Crédit photo : DR

Pourquoi faut-il se parer de vert le jour de la Saint-Patrick ?

Vous l’aurez compris, le vert est donc de mise pour célébrer la Saint-Patrick et c’est la raison pour laquelle il n’est pas rare de croiser des fêtards en costume de leprechaun dans les rues de Dublin le 17 mars.

Pour bien comprendre cette tradition, il faut remonter aux origines des festivités et de la fondation de la nation irlandaise.

D’abord, comme son nom l’indique, cette fête est dédiée à Saint Patrick, qui n’est autre que le saint patron de l’Irlande.

Ce missionnaire chrétien du Ve siècle, dont l’existence n’est pas attestée, est considéré comme l’évangélisateur de l’Irlande et la légende prétend qu’il aurait utilisé le trèfle irlandais (shamrock) pour expliquer la Sainte Trinité au peuple irlandais.

C’est épisode, qui aurait eu lieu lors d’un sermon prononcé au Roc de Cashel, est l’une des raisons pour laquelle cette plante verte a toujours été l’emblème de l’Irlande.

Ensuite et contrairement aux idées reçues, il faut savoir que la couleur originelle de cette fête (célébrée par les Irlandais dès le IXe siècle) n’était pas le vert mais le bleu.

Ce n’est qu’à la fin du XVIIIe siècle en effet que la couleur verte s’est imposé alors que l’Irlande, occupée à l’époque par les Britanniques, bataillait pour son indépendance.

Ainsi en 1798, lorsque la rébellion irlandaise éclata, la révolte fut menée par la Société des Irlandais Unis dont l’étendard, qui arborait une harpe d’or, était vert comme l’espoir.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Cette dominante verte s’est ensuite retrouvée tout naturellement sur le drapeau tricolore irlandais (vert, blanc, orange) lors de l’indépendance, proclamée en 1916 puis reconnue par le Royaume-Uni le 6 décembre 1921.

La couleur est restée au point d’être toujours affichée fièrement par tous les Irlandais et autres « profanes » qui célèbrent la Saint-Patrick, en dégustant des pintes de Guinness (à consommer bien sûr avec modération).

Une singularité colorée qui donne d’ailleurs lieu à des scènes assez cocasses, comme par exemple dans la ville de Chicago, où chaque année depuis 1962, du colorant vert est versé dans la rivière locale le jour de la Saint-Patrick.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Bouton whatsapp