Vélo ou voiture, qui a la priorité pour traverser la route ?

Bouton whatsapp

Pour aborder certaines situations le plus sereinement possible, en vélo ou en voiture, voici ce qu’il faut faire si vos chemins se croisent sur la chaussée.

L’application du Code de la route demande une attention des plus aiguisée. Entre les voitures, les piétons et les cyclistes, il est parfois difficile de s’y retrouver. Notamment lorsqu’une piste cyclable et la chaussée se rencontrent. Dans ce cas, lequel des deux est prioritaire ?

Que vous soyez à vélo ou dans votre véhicule, vous vous êtes peut-être déjà posé la question de savoir qui était prioritaire lorsqu’une piste cyclable traverse la chaussée. La réponse dépend de la signalisation qui s’applique, soit aux cyclistes, soit à tous véhicules venant de cet axe.

Voici la réponse exacte délivrée par l’ancien ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, en 2020 alors que le député de La Manche Philippe Gosselin se posait déjà la question : « Pour franchir une intersection, les cyclistes doivent respecter la signalisation et les règles de priorité qui s’appliquent aux véhicules de l’axe où ils se situent. Dans certains cas, ils peuvent toutefois bénéficier d’une signalisation spécifique, telle que le panonceau de cédez le passage cycliste au feu ».

Qui peut traverser en premier ? Le cycliste ou la voiture ?

Ainsi, si vous êtes cycliste et qu’un panneau (stop, céder le passage…) ou un feu tricolore est installé sur la bande cyclable à destination des cyclistes, vous vous devez de respecter la signalisation.

Un autre cas de figure tend également à laisser les cyclistes et les automobilistes dans la confusion. Il est plus rare, mais fait de plus en plus son apparition : la bande cyclable qui traverse la chaussée à côté d’un passage pour piétons. Le cycliste peut-il traverser en même temps que le piéton ? Doit-il descendre de son vélo ?

Crédit photo : AlexLinch/ iStock

Là encore, la réponse livrée par le ministre est précise. Si le passage pour piétons est « protégé par des feux de signalisation lumineux, tout conducteur empruntant cette piste ou cette trajectoire matérialisée est tenu, à défaut de signalisation spécifique, de respecter les feux de signalisation réglant la traversée de la chaussée par les piétons ».

Autrement dit, les piétons et les cyclistes peuvent traverser une fois que le feu de signalisation les y autorise. Il se matérialise avec le « bonhomme » qui passe au vert. Si il n’y a pas de feu tricolore, la traversée peut se matérialiser par un panneau donnant la priorité aux véhicules ou aux piétons et cyclistes. Quel que soit le cas, le cycliste peut rester sur son vélo au moment de la traversée de la chaussée.

En cas d’absence de signalisation, « tout conducteur s’apprêtant à quitter une route sur sa droite doit serrer le bord droit de la chaussée […]. Il doit céder le passage aux engins de déplacement personnel motorisés, aux cycles et cyclomoteurs circulant dans les deux sens sur les pistes cyclables qui traversent la chaussée sur laquelle il va s’engager ».


Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.