Voici la technique le plus efficace pour reconnaître un menteur et c'est la science qui le dit

Bouton whatsapp

Une étude récente révèle quelle est la technique la plus fiable pour confondre un menteur.

On s'est tous déjà fait avoir au moins une fois par un menteur professionnel, dont les mensonges sont si élaborés qu'on les croit sur paroles.

De nombreuses personnes ont en effet une faculté incroyable pour mentir et n'hésitent pas à en jouer pour duper les gens dans les grandes largeurs au risque de les briser moralement. Certains le font même parfois malgré eux et souffrent de mythomanie.

Le fait est que les menteurs pathologiques peuvent être de vrais manipulateurs et entretenir une relation avec ces derniers peut vite s'avérer toxique. Mais pour en avoir conscience, encore faut-il pouvoir les identifier. Ce qui est, avouons-le, délicat.

Crédit photo : iStock

Voici comment repérer un menteur

Il est pourtant possible de repérer ces baratineurs, c'est du moins ce qu'affirme une équipe de scientifiques qui prétend savoir quel est le moyen le plus infaillible pour repérer un menteur.

Dans une étude publiée le 14 décembre 2023, des chercheurs de l'Université de Gothenburg à Göteborg, en Suède, ont ainsi examiné une cinquantaine de travaux menés par des experts internationaux sur les mensonges et ils en ont tiré quelques conclusions intéressantes.

Tout d'abord et contrairement à une idée reçue bien tenace, les menteurs n'adoptent pas un regard évasif lorsqu'ils disent des mensonges, rappelle le psychologue Pär-Anders Granhag, qui a participé à ces travaux. Cette technique « n'est pas un indice diagnostique de tromperie », selon le scientifique, interrogée par BBC science Focus. 70% des experts affirment par ailleurs que les menteurs ne sont pas plus nerveux que les autres quand ils affabulent.

Crédit photo : iStock

Mais alors comment les détecter ?

Selon l'expert en psychologie du mensonge Aldert Vrij, il faut plutôt se concentrer sur la parole d'un menteur pour le repérer et non pas sur son langage corporel. Professeur à l'université de Gothenburg, Timothy Luke, qui a également participé à l'étude, ne dit pas autre chose et explique qu'il faut avant tout prêter attention à ce que disent les individus qui mentent. Pourquoi ? Tout simplement car dans 72% des cas, ils sont moins capables de fournir des détails au cours d'une discussion. 

En résumé, lorsqu'on leur demande des détails supplémentaires lorsqu'ils nous racontent une histoire inventée de toutes pièces, les menteurs deviennent tout de suite moins loquaces et peuvent très vite s'emmêler les pinceaux.

Jouer le jeu en questionnant un menteur sur ses paroles serait donc une technique « fiable » pour l'amener à se trahir. À force d'adapter son discours à vos questions, le menteur serait donc susceptible d'être démasqué en perdant lui-même le fil. Et si l'on y réfléchit bien, on s'aperçoit qu'il s'agit d'une méthode couramment utilisée par les enquêteurs qui veulent faire avouer un criminel.

Son efficacité a donc déjà fait ses preuves.

Cependant, l'étude rappelle également qu'il est tout de même difficile de trouver un indice universel trahissant le mensonge.

Soyez donc vigilant !


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.