Ils font l'amour 4 fois par semaine, partent en vacances 12 fois par an et ne veulent pas tout gâcher en ayant des enfants

Bouton whatsapp

De plus en plus de personnes ne veulent pas d’enfants. C’est le cas de Taylor et Justin Vasu, un couple américain, qui explique son choix dans les colonnes du Daily Mail.

Taylor Vasu, 28 ans, et son époux Justin, 27 ans, sont formels : les deux Américains ne veulent pas d’enfants. La raison ? Ils souhaitent conserver leur indépendance, ainsi que leur intimité. Dans un entretien accordé au Daily Mail, ces derniers expliquent pourquoi ils ont fait le choix de ne pas devenir parents.

Crédit Photo : Taylor Vasu / SWNS

Les tourtereaux, qui sont ensemble depuis six ans, passent leur temps libre à voyager, à faire du sport ensemble ou encore à faire la grasse matinée le dimanche. Une routine qui leur convient à tous les deux.

Comme ils le précisent, ce mode de vie leur permet de «faire l’amour quatre fois par semaine, de partir en vacances douze fois par an et de profiter de séances de relaxation les week-ends».

«Lorsque vous avez des enfants, votre vie est finie»

À l’instar de nombreuses personnes, Taylor et son compagnon ont peur que l’arrivée d’un bébé ruine leur amour et leur couple : «Certaines personnes affirment que lorsque vous avez des enfants, votre vie est finie», a indiqué la jeune femme au quotidien britannique.

Crédit Photo : Taylor Vasu / SWNS

Celle qui travaille comme architecte d’intérieur raconte que la pandémie du Covid-19 a motivé son choix de ne pas devenir mère.

«Nous avons perdu deux ans de notre vie à cause de Covid. Nous aimons tous les deux voyager (…) Maintenant que le monde fonctionne à nouveau, nous voulons visiter tous les endroits que nous avons manqués».

Toujours selon ses dires, le fait de ne pas avoir d’enfant aide aussi à maintenir l’étincelle sous la couette : «Vous n’êtes pas aussi fatigués, donc vous pouvez avoir des rapports sexuels pendant la semaine si vous le souhaitez», a-t-elle déclaré.

Dans leur témoignage, les époux rappellent qu’un enfant coûte cher, notamment aux États-Unis : «Nous voulons attendre d'être prêts financièrement avant de devenir parents».

Crédit Photo : Taylor Vasu / SWNS

Source : Daily Mail
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste