Brésil : un bébé né avec une queue de 12 centimètres, un phénomène extrêmement rare

888partages

Les médecins ont été déconcertés lorsqu’un bébé, né après 35 semaines de grossesse, est venu au monde avec une sorte de queue. Ce nouveau-né serait l'un des 40 cas de ce genre dans l'histoire de l'humanité.

Crédit : Journal of Pediatric Surgery Case Reports

À voir aussi

L’étrange nourrisson est né avec une véritable queue humaine de 12 cm dépassant de sa fesse gauche, complétée par une étrange boule de 4 cm de large à son extrémité. En voyant cela, les médecins de l'hôpital pour enfants Albert Sabin de Fortaleza, au Brésil, ont été très surpris de cette découverte extrêmement rare et ont fini par retirer la boule charnue ainsi que le cordon qui la reliait au corps du bébé.

Ce phénomène arrive tellement peu fréquemment qu’il a été décrit dans la prestigieuse revue scientifique Journal of Pediatric Surgery Case Reports. L’article, qui traite de cette actualité pour le moins insolite, est consultable librement sur le site officiel du média. Il met en avant des photos assez fascinantes de l'appendice et explique comment il est apparu. On apprend notamment que nous avons tous une queue lorsque nous sommes dans l'utérus mais, quelques semaines après le début de la gestation, elle est généralement réabsorbée par le corps. Selon le journal, le premier rapport sur une telle queue remonte au 19e siècle.

Crédit : Journal of Pediatric Surgery Case Reports

Cependant, dans des cas incroyablement rares, cela ne se produit pas et la queue continue de pousser. Les médecins brésiliens qui se sont occupés de l’accouchement ont également confirmé que la queue ne contenait ni cartilage ni os, ce qui en fait un appendice très souple, et donc l'un des 40 de ce type jamais documentées. L'enfant, né un peu avant janvier de cette année, est venu au monde après 35 semaines de grossesse, c’est-à-dire de manière légèrement prématurée, mais sans complications majeures. Les tests effectués avant la naissance n'avaient pas permis de détecter la queue, mais heureusement, une échographie a confirmé qu'elle n'était pas attachée à son système nerveux.

Les chirurgiens ont donc pu l'enlever, mais on ne sait pas encore si elle faisait souffrir le bébé ou si ses parents avaient demandé qu'elle soit coupée. L'analyse au microscope électronique (voir photo ci-dessous) de la queue après son découpage a révélé que la boule était constituée de graisse et de tissu conjonctif embryonnaire. Elle a également confirmé que la queue elle-même n'était qu'un tissu sans os.

Crédit : Journal of Pediatric Surgery Case Reports

Un bébé avec une queue, un phénomène inexpliqué

Le rapport d’étude a conclu qu’il s’agissait d’une « anomalie congénitale rare » et a admis que la raison scientifique pour laquelle certaines queues embryonnaires ne sont pas réabsorbées avant la naissance « n’est pas réellement connue ». On pense que les ancêtres des singes de l'humanité ont perdu leur queue il y a environ 25 millions d'années, peut-être en raison d'une mutation génétique qui a amélioré notre mobilité verticale, mais de nombreuses questions restent sans réponse à ce propos.

Crédit : Journal of Pediatric Surgery Case Reports

Crédit : Journal of Pediatric Surgery Case Reports

Quoi qu’il en soit, c’est impressionnant, n’est-ce pas ?

Source : ScienceDirect