Condamnées, deux personnes atteintes d'un cancer du poumon en phase terminale ont été sauvées grâce à une opération révolutionnaire

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, deux personnes atteintes d’un cancer du poumon ont été sauvées après avoir reçu une greffe pulmonaire. Les patients avaient un cancer en phase terminale et étaient condamnés.

Tannaz Ameli est une ancienne infirmière à la retraite âgée de 64 ans qui vit dans le Minnesota. En 2021, elle est allée consulter son médecin à cause d’une toux chronique et elle a appris qu’elle avait un cancer du poumon de stade 4. En phase terminale, elle ne pouvait pas être soignée et a été transférée dans un hospice pour recevoir des soins de fin de vie.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

De son côté, Albert Khoury est un homme âgé de 54 ans qui a commencé à souffrir de maux de dos, d’éternuements, de frissons et de crachats de mucus début 2020. Après avoir pensé qu’il avait le Covid, il a compris qu’il souffrait d’une maladie bien plus grave après avoir craché du sang. Albert a alors appris qu’il avait un cancer du poumon de stade 1. À cause de la pandémie, il n’a pas pu commencer son traitement immédiatement et sa maladie a évolué jusqu’à atteindre la phase terminale. Condamné, l’homme a appris par ses médecins qu’il n’avait aucune chance de survie.

Une greffe pulmonaire pour sauver les patients

Cependant, ces deux personnes ont toutes les deux été sauvées par les médecins de Northwestern Medicine, un hôpital à Chicago. Les patients ont reçu une double transplantation pulmonaire, une opération chirurgicale qui semblait très risquée à ce stade avancé de la maladie. L’intervention consistait à retirer les deux poumons infectés par le cancer et à les remplacer par les poumons sains d’un donneur. Ces opérations délicates ont duré 7 heures, pendant lesquelles les médecins ont fait très attention à ce que les cellules cancéreuses ne se déplacent pas sur les nouveaux poumons.

« Cette technique innovante consiste à mettre le patient sous pontage cardiaque et pulmonaire complet, à retirer délicatement les deux poumons cancéreux simultanément avec les ganglions lymphatiques, à laver les voies respiratoires et la cavité thoracique pour éliminer le cancer, puis à mettre de nouveaux poumons », a détaillé le docteur Ankit Bharat, chef de la chirurgie thoracique de Northwestern.

Crédit photo : Northwestern Medicine

Cette intervention a été possible parce que les cancers des deux patients ne s’étaient pas propagés ailleurs qu’aux poumons. Suite à cette intervention, Tannaz et Albert ont été guéris et n’ont eu besoin de suivre aucun autre traitement. Une opération miraculeuse et un vrai espoir pour toutes les personnes atteintes d’un cancer.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter