Alzheimer : ce traitement révolutionnaire pourrait permettre de lutter contre la maladie et le déclin de la mémoire

Bouton whatsapp

Une société pharmaceutique japonaise a dévoilé un nouveau traitement qui permettrait de lutter contre la maladie d’Alzheimer et le déclin de la mémoire. Ce médicament, testé sur 1 800 personnes, présente des résultats prometteurs.

Depuis des décennies, des chercheurs du monde entier travaillent pour tenter de trouver un traitement contre la maladie d’Alzheimer, qui touche plus de 40 millions de personnes dans le monde.

La société pharmaceutique japonaise Eisai et la société de biotechnologie américaine Biogen ont présenté une étude qui dévoile un nouveau traitement qui permettrait de lutter contre la maladie.

Crédit photo : iStock

En effet, ce nouveau médicament a présenté des résultats prometteurs et permettrait de ralentir le déclin de la mémoire aux premiers stades de la maladie.

Un traitement contre Alzheimer

Ce médicament, appelé lecanemab, ralentirait la progression de la maladie de 27% sur 18 mois. Ce traitement cible l’amyloïde, une substance qui crée des plaques toxiques dans le cerveau qui causent des maladies, dont Alzheimer.

« Cet essai est une première étape importante, et je crois vraiment qu’il représente le début de la fin, a affirmé le professeur John Hardy, chef de groupe à l’Institut de recherche sur la démence de l’University College London. La théorie de l’amyloïde existe depuis 30 ans, donc cela a mis du temps à venir. C’est fantastique de recevoir cette confirmation que nous avons toujours été sur la bonne voie car ces résultats démontrent de manière convaincante, pour la première fois, le lien entre l’élimination de l’amyloïde et le ralentissement de la progression de la maladie d’Alzheimer. »

Crédit photo : iStock

Il permettrait aux personnes confrontées aux premiers stades de la maladie de voir leurs symptômes diminuer. Ainsi, elles auraient moins de pertes de mémoire et de problèmes de réflexion. D’après des tests effectués sur près de 1 800 personnes, ce traitement a déjà présenté des résultats prometteurs qui ont confirmé l’efficacité du médicament.

« Le début de la fin » des recherches

Selon certains médecins, ce traitement pourrait être « le début de la fin » des recherches contre la maladie. Cependant, les chercheurs ont encore du travail à faire car ce traitement pourrait être la cause d’effets secondaires, comme des hémorragies cérébrales. De plus, les patients devront faire des tests pour savoir s’ils ont de l’amyloïde dans le cerveau. Pour cela, ils devront faire un scanner cérébral ou un test de biomarqueurs effectué par ponction lombaire. Ces deux tests peuvent s’avérer coûteux et le délai d’attente des résultats est souvent long. Pour faciliter le diagnostic, les chercheurs envisagent de créer un test sanguin adapté.

Grâce à ces résultats prometteurs, ce traitement donne de l’espoir dans la recherche contre la maladie.

« Ces résultats nous donnent l’espoir qu’à l’avenir, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourront passer plus de temps avec leurs proches », a conclu le docteur Richard Oakley, directeur associé de la recherche à la Société Alzheimer.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp