Une nouvelle étude confirme que les e-cigarettes ont un lien direct avec le dysfonctionnement érectile

1 058partages
Bouton whatsapp

Selon une nouvelle étude, les hommes qui utilisent des e-cigarettes sont deux fois plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnement érectile. L'étude américaine a rassemblé les données de plus de 13 000 hommes américains et a examiné les différences entre ceux qui utilisent ces dispositifs et les non-fumeurs.

Crédit : silviarita / Pixabay

À voir aussi

Menée par une équipe de la Grossman School of Medicine et de l'Université Johns Hopkins à New York, la recherche a révélé que ceux qui utilisaient des vapes ou des cigarettes électroniques étaient 2,4 fois plus susceptibles de souffrir d'impuissance que les non-fumeurs. L'étude, publiée dans l'American Journal of Preventative Medicine, comprenait initialement 13 711 participants. Toutefois, le nombre a ensuite été réduit à 11 207 hommes, dont aucun ne présentait de diagnostic antérieur de maladie cardiovasculaire. Dans le groupe le plus important, les hommes étaient 2,2 fois plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnement érectile s'ils utilisaient des e-cigarettes. Dans le groupe réduit, ce chiffre est passé à 2,4.

Dans le cadre de l'étude, 14 % des participants utilisaient des vapes et des e-cigarettes, 21 % fumaient encore des cigarettes et la moitié de tous les participants avaient l'habitude de fumer régulièrement des cigarettes. Des dysfonctionnements érectiles ont été signalés par 10 % de tous les hommes inclus dans l'étude. Les experts qui ont mené les recherches pensent que la capacité des vaisseaux sanguins de l''organe génital à se dilater est limitée en raison des niveaux élevés de molécules qui réduisent le flux sanguin. Toutefois, l'expérience n'a pas strictement prouvé le lien entre les deux. En outre, les scientifiques considèrent que les niveaux de testostérone dans l'organisme peuvent être réduits par les substances chimiques présentes dans les liquides contenant de la nicotine.

Crédit : CDC

Après que l'Angleterre a annoncé son intention d'aider les fumeurs à arrêter de fumer en leur prescrivant des e-cigarettes, l'équipe a insisté pour que les hommes soient mis en garde contre les effets potentiels de ces produits. Au Royaume-Uni et aux États-Unis, environ un homme sur cinq souffre d'impuissance. La moitié des cas d'impuissance se retrouvent chez les hommes de plus de 50 ans, car elle devient plus fréquente avec l'âge. Les scientifiques sont encore en train d'analyser la relation entre les problèmes de santé intime et les e-cigarettes, car bien qu'elles soient considérées comme plus saines, il a déjà été établi que la nicotine était une cause de dysfonctionnement érectile dans les produits des fumeurs traditionnels.

Le docteur Omar El Shahawyl, qui a dirigé l’étude dont il est question dans cet article, a noté que même en tenant compte des habitudes tabagiques passées, les fumeurs étaient toujours considérés comme plus à risque de problèmes d'érection que ceux qui n'utilisent pas d'e-cigarettes. « Nos analyses ont pris en compte les antécédents de tabagisme des participants, y compris ceux qui n'ont jamais fumé de cigarettes au départ, il est donc possible que le vapotage quotidien d'e-cigarettes soit associé à des probabilités plus élevées de dysfonctionnement érectile, indépendamment des antécédents de tabagisme. Nous devons étudier de manière approfondie la relation entre les produits de vapotage et les troubles de l'érection, ainsi que les implications potentielles pour la santé intime des hommes. Nos résultats soulignent la nécessité de mener d'autres études pour contextualiser le mode d'utilisation de l'e-cigarette qui est relativement plus sûr que le tabagisme » a-t-il expliqué.

Crédit : lindsayfox / Pixabay

Des études complémentaires devront approfondir le sujet

Les résultats de la recherche ont été formulés à partir des personnes concernées qui ont déclaré elles-mêmes leurs symptômes via un questionnaire, ce qui aurait pu rendre la recherche moins précise. L'étude ne précise pas non plus si c'est le tabagisme traditionnel ou l'utilisation de vapes et d'e-cigarettes qui expose le plus les hommes à des problèmes d'érection. Pour l'avenir, l'étude espère découvrir si les effets néfastes des vapes et des e-cigarettes sur l'érection des hommes peuvent être inversés si les hommes cessent de fumer, et si les effets varient en fonction du type de dispositif électronique utilisé.

Bien que l'uro-andrologue Giulio Garaffa ait confirmé que l'étude était « fondée » en affirmant que les e-cigarettes ont un impact réel sur la capacité des hommes à avoir des érections, il a suggéré qu'en raison de l'élimination de substances telles que le goudron et le monoxyde de carbone, les e-cigarettes et les vapes sont probablement moins dommageables que les cigarettes normales et leurs effets plus réversibles. Il a également souligné que toute personne souffrant de dysfonctionnement érectile devrait contacter un professionnel de la santé en raison du lien avec une éventuelle maladie cardiovasculaire.

Bien que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ait qualifié les e-cigarettes et les vapes de « nocives sans aucun doute », comme l'Angleterre, plusieurs pays à travers le monde continuent de prescrire des e-cigarettes pour aider les fumeurs à arrêter de fumer.

Qu’en pensez-vous ?

Source : UNILAD
Bouton whatsapp