Âgé de 1,4 million d'années, voici le plus vieux fossile humain d'Europe, découvert en Espagne par des paléontologues

Bouton whatsapp

Un fossile découvert dans le nord-est de Espagne pourrait être le plus vieux fossile d’être humain jamais trouvé en Europe. Sa datation serait pour l’instant estimée à 1,4 million d'années.

Crédit : Reuters

À voir aussi

Jamais n’avait-on trouvé plus vieux fossile d’hominidé en Europe. Le précédent fossile datait de 1,2 million d’années et avait été découvert par les archéologues en 2007 sur le site de la Sima del Elefante. Mais vendredi 8 juillet, une nouvelle découverte par les paléontologues espagnols est venue écraser le précédent record -si on peut le prénommer ainsi- détenu par ce fragment de mâchoire mis au jour il y a 15 ans.

C’est un étudiant en doctorat du Centre national d’Investigation sur l’évolution humaine (Cenieh) qui a trouvé le fossile au même endroit que la mâchoire, rapporte le quotidien El País via nos confrères du Courrier International.

Le fossile a été trouvé à Atapuerca « dans une couche de terrain située deux mètres plus bas que celle où avait été trouvé le fragment de mâchoire en 2007 », indique le Courrier International. La commune espagnole est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000 grâce à sa richesse en fossiles.

Un fossile vieux de 1,4 million d’années

Le site Atapuerca. Crédit : Spain.info

L’étudiant à l’origine de cette découverte historique est tout d’abord tombé sur un os de pommette avant de trouver un maxillaire. « Son visage, quand il a vu ce qu’il avait découvert, était très différent des autres fois », a livré Rosa Huguet, coordinatrice du site auprès du quotidien espagnol.

Si une première estimation de l’âge du fossile a pu être établie à 1,4 million d’années, El País précise cependant que le délai des analyses scientifiques de datation du Cnieh « prendra au moins un an ».

Pour autant, cette découverte reste une fabuleuse « surprise, car on ne disposait pas jusqu’ici de preuves aussi irréfutables de la présence d’êtres humains sur le continent européen à cette époque, a fait savoir le quotidien. [Ce fossile] sera d’une importance exceptionnelle pour comprendre les premiers pas de l’évolution du genre humain en dehors d’Afrique, et l’apparition d’espèces véritablement européennes ».

Bouton whatsapp