Cet envoûtant timelapse du Soleil a été réalisé avec 78 846 photos de la NASA

502partages

Vous rêvez de découvrir le Soleil comme ne l’avez jamais vu ? Alors ne bougez pas, vous êtes au bon endroit ! En effet, le cinéaste et astrologue Seán Doran a utilisé un ensemble de 78 846 photos, remises à l'échelle et remastérisées pour créer une vidéo envoûtante de 44 minutes montrant les mouvements à la surface du Soleil pendant un mois.

Crédit : Solar Dynamics Observatory / NASA

À voir aussi

L'observatoire de dynamique solaire (SDO) de la NASA est une mission que l'agence spatiale utilise pour observer le Soleil depuis son lancement le 11 février 2010. L'observatoire fait partie du programme Living With a Star (LWS). Selon l’organisme américain, l'objectif du programme est d'étudier les aspects du système Soleil-Terre qui affectent directement la vie et la société sur notre planète. Le SDO lui-même est utilisé pour comprendre l'influence du Soleil sur la Terre en étudiant l'atmosphère solaire à de petites échelles de temps et dans de nombreuses longueurs d'onde simultanément.

À l'aide des données de l'Observatoire de la dynamique solaire de la NASA, le cinéaste Seán Doran a composé un timelapse particulièrement grandiose qui met en avant les boucles coronales incandescentes du Soleil. Le projet vidéo compile 78 846 photographies prises d'août 2014. Après les avoir traitées et redimensionnées pour les adapter à l'aspect souhaité, il a créé environ 22 minutes de séquences à 60 images par seconde. Après un ralentissement de moitié pour une visualisation plus traditionnelle, la vidéo finale dure 44 minutes et montre un panorama unique du Soleil. Ces dernières montrent clairement les structures brillantes et incurvées, constituées de plasma chaud. Colorées en jaune doré dans le timelapse, les boucles arquées forment souvent un pont entre les taches solaires sombres et les endroits où de puissants champs magnétiques percent la surface.

Le soleil observé avec une technologie de pointe

Cet outil technologique de pointe comprend trois instruments qui captent différentes longueurs d'onde de la lumière : l’imagerie sur la variabilité dans l'ultraviolet extrême (EVE), l'imagerie hélio sismique et magnétique (HMI) et enfin d'imagerie atmosphérique (AIA). Vous trouverez ci-dessous un collage d'images solaires provenant de l'OD qui montre comment les observations du Soleil dans différentes longueurs d'onde permettent de mettre en évidence différents aspects de la surface et de l'atmosphère du Soleil.

« Le Soleil émet de la lumière de toutes les couleurs, mais comme le jaune est la longueur d'onde la plus brillante du Soleil, c'est la couleur que nous voyons à l'œil nu. Des instruments spécialisés peuvent observer la lumière bien au-delà des plages visibles à l'œil nu. Les différentes longueurs d'onde transmettent des informations sur les différents composants de la surface et de l'atmosphère du Soleil. L'observatoire de la dynamique solaire prend des images de 10 longueurs d'onde différentes, mesurées en angströms grâce à son instrument AIA » explique la NASA dans un rapport.

Crédit : NASA / SDO /Goddard Space Flight Center

Qu'en pensez-vous ?

Source : PetaPixel