Oui, les licornes ont existé mais elles ne ressemblaient pas à ce que vous imaginez

Bouton whatsapp

Oubliez tout ce que vous avez toujours cru à propos des licornes. Non seulement, ces dernières ont existé mais, en plus, elles ne ressemblaient en rien à l’idée qu’on s’en fait.

Si vous êtes un doux rêveur et amateur de créatures féeriques, on a une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous !

À voir aussi

La bonne ? vous serez ravi d’apprendre que les licornes, animaux ô combien légendaires, ont réellement existé, si l’on en croit de récents travaux très sérieux.

La mauvaise ? l’animal ne ressemblait pas du tout à ce que vous pensez et c’est le moins que l’on puisse dire !

Crédit photo : Mercury Green / Shutterstock

Les licornes ont existé et ressemblaient davantage à un rhinocéros

Traditionnellement représentées dans l’imaginaire collectif comme de beaux chevaux blancs arborant une corne majestueuse, les licornes étaient en effet tout l’inverse et n’avaient rien de gracieux puisqu’elles ressemblaient davantage à des gros… rhinocéros.

Crédit photo : Marben / Shutterstock

L’animal en question se nomme la licorne sibérienne (Elasmotherium sibiricurn) et aurait même cohabité avec les premiers hominidés.

Selon une récente étude publiée dans la revue scientifique Discover Magazine, de nouvelles datations au carbone 14, effectuées sur 23 fossiles de ces animaux préhistoriques, ont ainsi démontré que ces derniers avaient vécu bien plus longtemps qu’on ne le croyait.

Jadis estimée à 350 000 ans avant notre ère, la disparition des licornes, qui vivaient en Asie centrale et en Europe de l’Est, remonterait en réalité à 35 000 ans.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Elles auraient donc vécu à une époque où l’homme de Neandertal foulait encore le sol terrestre. Selon les chercheurs, cette cohabitation pourrait d’ailleurs expliquer les mythes et légendes autour de l’animal qui auraient été entretenus puis transmis de génération en génération chez ces premiers hommes, contemporains d’homo sapiens.

Les paléontologues ignorent la cause de leur extinction (la chasse ou les changements climatique sont évoqués) mais tous s’accordent à dire que son héritage génétique perdure à travers le rhinocéros qui est son lointain cousin.

Fascinant, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp