Un tunnel découvert sous un temple égyptien d'Alexandrie pourrait mener au tombeau de Cléopâtre, d'après une archéologue

Bouton whatsapp

Et si le mystère sur le tombeau de Cléopâtre était enfin résolu ? C’est ce qu’espère Kathleen Martinez, une archéologue de l'université Santo-Domingo, en République dominicaine. Après 20 ans de recherches, elle pense avoir fait une avancée majeure.

Crédit : Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities

À voir aussi

C’est en découvrant un tunnel de 1305 mètres de longueur et situé à 13 mètres sous terre que Kathleen Martinez et son équipe pensent avoir fait une sacrée avancée sur leurs recherches pour retrouver le tombeau de la plus connue des reines d’Égypte, Cléopâtre.

C’est dans la roche, non loin du temple de la cité de Taposiris Magna, à l’Ouest d’Alexandrie, sur la côté Nord de l’Égypte, que ce « miracle géométrique » a été découvert, a annoncé un communiqué du ministère du Tourisme et des Antiquités, le 3 novembre dernier.

Temple de Taposiris Magna. Crédit : Koantao/ Wikipedia

« La fouille a révélé un immense centre religieux avec trois sanctuaires, un lac sacré, plus de 1 500 objets, des bustes, des statues, des pièces d'or, une immense collection de pièces de monnaie représentant Alexandre le Grand, la reine Cléopâtre et les Ptolémées », a confié l’archéologue auprès de CNN.

D’après les fouilles, il s’agirait d’un temple dédié à Osiris et Isis, deux divinités de la mythologie égyptienne, et construit sous le règne de Ptolémé IV entre 221 et 204 avant notre ère.

Le tombeau de Cléopâtre, « la découverte la plus importante du siècle »

Crédit : Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities

Comme le précise Kathleen Martinez pour le site Live Science, ce tunnel est la réplique exacte de celui d’Eupalinos, en Grèce et plus précisément sur l’île de Samos. À l’époque, le tunnel de Taposiris Magna permettait d’alimenter en eau la ville et ses 20 000 habitants.

« Le littoral égyptien a été secoué par des tremblements de terre au cours des siècles [entre 3020 et 1303, ndlr], provoquant l'effondrement et l'engloutissement de parties de la Taposiris Magna sous les vagues », précise le communiqué. Ces excavations rendent ainsi la tâche de Kathleen et de son équipe très complexe.

Crédit : Kathleen Martinez-Nazar/ Taposiris Magna

Malgré tout, la mise au jour de ce tunnel est une victoire et une réussite majeure puisqu’elle a aussi permis de découvrir des têtes en albâtre qui semblent représenter un roi et une personne importante dont les identités sont encore inconnues, a fait savoir l’archéologue.

Enfin, parmi les artefacts retrouvés, certains représentent les noms de Cléopâtre et d’Alexandre Le Grand. Les fouilles doivent se poursuivre pour tenter d’avoir de plus amples informations, mais Kathleen Martinez ne désespère pas. Si ce tunnel mène au tombeau tant convoité de Cléopâtre, « ce sera la découverte la plus importante du siècle », affirme-t-elle.

Crédit : Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter