Une espèce de crocodile vieille de 7 millions d'années identifiée au Pérou grâce à un fossile

Bouton whatsapp

Une équipe de chercheurs vient de mettre la main sur un fossile de crocodile préhistorique, au Pérou. Cette découverte permettra aux scientifiques d’en savoir plus sur cette espèce ayant vécu sur Terre il y a 7 millions d’années.

Mardi 17 mai, des paléontologues ont découvert un fossile de crocodile vieux de 7 millions d’années dans le désert de Sacaco (Pérou). Cette trouvaille permettra aux scientifiques d’en savoir plus sur le mode de vie de cet animal préhistorique.

À voir aussi

Les restes de ce reptile répondront aussi à une question essentielle : comment cette espèce marine - jonglant entre mer et eau douce - a-t-elle fait pour atteindre la vie terrestre.

Crédit Photo : REUTERS/Sebastian Castaneda

Une découverte fascinante

Selon l’équipe de recherche qui a analysé la mâchoire et le crâne du prédateur, ce dernier aurait probablement traversé l’océan Atlantique avant de rejoindre la côte sud-américaine et de peupler ce qui est aujourd’hui le sud du Pérou. De fait, les ancêtres des crocodiles marins auraient appris à se déplacer sur la terre ferme.

«La nouvelle espèce de crocodile que nous présentons au monde vivait à Sacaco il y a 7 millions d’années», a déclaré le paléontologue Rodolfo Salas à Reuters. Le spécimen mesurait environ quatre mètres de long.

Crédit Photo : REUTERS/Sebastian Castaneda

Ce n’est pas la première fois que des spécialistes retrouvent des squelettes d’animaux préhistoriques dans le désert de Sacaco. Il y a des millions d’années, ce site était un fond marin dans lequel évoluaient des baleines, des requins géants et crocodiles.

Le fossile de l’animal retrouvé en début de semaine donne également des indices sur la morphologie des crocodiles marins :

«Nous avons conclu que tous les crocodiles marins étaient des animaux au visage long et fin, et qu'il y avait deux catégories de morphologies», a expliqué Rodolfo Sala. «L’une des espèces se nourrissait uniquement de poissons et l'autre possédait un régime alimentaire plus général».

Source : Reuters
Bouton whatsapp