Une météorite de 200 tonnes s'est écrasée sur Mars, causant un cratère de 21m de profondeur

Bouton whatsapp

Une météorite de plusieurs dizaines de tonnes s’est écrasée sur Mars, causant un gigantesque cratère. Précisions.

La Nasa a annoncé ce jeudi 27 octobre qu’une énorme météorite s’était écrasée sur Mars, lors d’une conférence de presse que tous les férus d’astronomie attendaient avec impatience.

À voir aussi

Diffusé en direct sur You Tube, l’évènement a ainsi été suivi par plus de 100 000 personnes curieuses à l’idée de découvrir ce que l’agence spatiale américaine avait à dire.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas été déçus car la Nasa a apporté de nombreuses précisons sur cette collision qui remonte au 24 décembre 2021.

Crédit photo : Nasa 

Une météorite de 200 tonnes s'est écrasée sur Mars le 24 décembre 2021

Ce jour-là, une météorite de 200 tonnes a donc frappé la surface de la planète rouge. Selon le sismomètre de la mission InSight, qui explore Mars depuis 4 ans, deux impacts majeurs ont été repérés et le plus gros des deux a causé un cratère de 150 mètres de diamètre et 21 mètres de profondeur. « Certains débris ont volé jusqu’à 37 kilomètres », indique par ailleurs la Nasa dans un communiqué.

C’est la première fois qu’un tel impact est observé à la surface de Mars. Il s’agit donc d’une « découverte majeure ». L'agence spatiale américaine a partagé sur son site plusieurs images des impacts, diffusant également le son de l'onde de choc (vidéo ci-dessous).

Mais ce n’est pas tout !

« De gros morceaux de glace dispersés par l’impact » ont en effet été observés, ce qui est déterminant car « la glace souterraine sera une ressource vitale pour les astronautes qui pourraient l’utiliser pour une variété de besoins », si d’aventure une mission humaine venait à explorer Mars.

Pour rappel, la Nasa espère envoyer des astronautes sur la planète rouge d’ici la fin des années 2030 ou vers le début des années 2040.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter