15 choses à faire à Florence en un week-end

Bouton whatsapp

Si vous projetez de réaliser prochainement un voyage d’un week-end en Italie, et plus précisément à Florence, découvrez notre sélection de 15 lieux à visiter sans attendre.

Un séjour romantique en Toscane. On le sait, l’Italie est le pays du romantisme. Et parmi les villes les plus romantiques du pays méditerranéen, on retrouve Florence. Aussi appelée la cité du Lys, Florence est la capitale de la Toscane. Berceau de la Renaissance italienne, la ville de Florence a été la capitale du royaume d’Italie au XIXe siècle, entre 1865 et 1871. Aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, Florence regorge d’une richesse artistique exceptionnelle.

À voir aussi

Si vous projetez d’y aller, le temps d’un week-end, découvrez sans plus attendre notre sélection de 15 lieux incontournables pour faire du tourisme à Florence. Achetez votre billet pour un vol à destination de la cité du Lys et préparez-vous à atterrir à l’aéroport Amerigo Vespucci. Suivez le guide !

1 - La place de la Cathédrale (La Piazza del Duomo)

La place de la cathédrale de Florence. Crédit : © Steffen Schmitz (Carschten) / Wikimedia Commons

C’est la place de Florence la plus touristique. La Piazza del Duomo est célèbre dans le monde entier pour sa trilogie de monuments historiques en marbre de couleurs vert, rouge et blanc. Sur cette place de la Cathédrale, on retrouve : le baptistère Saint-Jean (IVe siècle), la cathédrale Santa Maria del Fiore (XIIIe siècle) et le Campanile de Giotto (XIIIe siècle). Une image typique de la ville de Florence que l’on retrouve sur de nombreuses cartes postales. Et pour en profiter encore plus, vous pouvez monter dans la coupole de la cathédrale ou encore emprunter les 463 marches du Campanile de Giotto. Panoramique de la Piazza del Duomo garanti.

2 - La cathédrale Santa Maria del Fiore (il Duomo)

Extérieur de la cathédrale Santa Maria del Fiore. Crédit : Yair Haklai via Wikimedia Commons

Ne partons pas trop vite de la Piazza del Duomo. Sur cette place, on retrouve la cathédrale Santa Maria del Fiore, aussi appelée il Duomo. Cette cathédrale/dôme date du XIIIe siècle. Elle est reconnaissable avec son dôme de tuiles rouges, sa façade en marbre coloré et son campanile, appelé campanile de Giotto. La cathédrale Santa Maria del Fiore est la cinquième plus grande église d’Europe. Son dôme, réalisé en 1436 par l’architecte Filippo Brunelleschi, est le plus grand dôme en maçonnerie du monde. Il marque le début de l’architecture de la Renaissance, la période qui s’est instaurée dans toute l’Europe entre le début du XVe siècle et le début du XVIIe siècle. À l’intérieur de la coupole, on peut voir une grande fresque narrative de 3.600m², réalisée par Giorgio Vasari et Federigo Zuccaro.

3 - La Galerie des Offices (la Galleria degli Uffizi)

Galleria Degli Uffizi vue de l'intérieur. Crédit : Luca Aless via Wikimedia Commons

La Galerie des Offices est l’un des musées les plus anciens du monde. Autrefois, le Palazzo degli Uffizi appartenait aux Médicis, la famille de banquiers la plus connue d’Italie pendant la Renaissance italienne. Situé à proximité du Palazzo Vecchio, il avait une fonction gouvernementale. Il abrite aujourd’hui un musée regroupant des peintures de grands-maîtres italiens et européens. Parmi les célèbres tableaux d’artistes italiens, on retrouve : La naissance de Vénus de Botticelli, La Vénus d'Urbin de Titien, La Vierge au chardonneret de Raphaël, L'Annonciation de Léonard de Vinci ou encore La Sainte Famille de Michel-Ange.

4 - Le Pont Vecchio (il Ponte Vecchio)

Il Ponte Vecchio de nuit. Crédit : Revol Web from Bologna via Wikimedia Commons

Bâti au XIVe siècle, le Ponte Vecchio a plusieurs fonctions : galerie marchande, rue piétonne, pont le plus ancien et le plus célèbre de la ville. Difficile de le louper ! Le Ponte Vecchio, qui traverse le fleuve Arno, relie l’Oltramo (la rive gauche) de Lungarno (la rive droite). Comme on le voit sur les cartes postales, le Ponte Vecchio est un pont couvert, soutenu par trois arcs qui abrite aujourd’hui des boutiques de joaillerie et d’orfèvrerie de luxe de la ville et du pays.

5 - La place de la Seigneurie (La Piazza della Signoria)

Piazza della Signoria à Florence : Crédit YAir Haklai : via Wikimedia Commons

Après la Piazza del Duomo, place à la Piazza della Signoria. Il s’agit là de la seconde place touristique de Florence la plus importante. Construite entre le XIIe siècle et le XIVe siècle, elle a une forme très caractéristique : la Piazza della Signoria représente un “L”. Sur cette place, on retrouve plusieurs monuments de la ville : le Palazzo Vecchio (l’hôtel de ville), la Loggia dei Lanzi (une galerie à voûtes avec des arcades) et la galerie des Offices. De plus, elle est tout proche du Ponte Vecchio, autre monument historique et touristique de Toscane.

6 - Le Palais Vecchio (il Palazzo Vecchio)

Le Palais Vecchio à Florence. Crédit : Pixabay

Situé sur la Piazza della Signoria, le Palazzo Vecchio abrite l’hôtel de ville de Florence. Lors de sa construction à la fin du XIIIe siècle, en 1299 plus exactement, le Palazzo Vecchio portait le nom de Palazzo della Signoria. À l’époque, c’était le siège du gouvernement de la ville. Il a ensuite pris le nom de Palazzo Vecchio suite au transfert de la famille des Médicis dans le palais Pitti, à proximité du fleuve Arno. La traduction française de “vecchio” est donc “vieux”. Il est situé à côté de la Loggia dei Lanzi et de la Galerie des Offices. Si la Piazza della Signoria a une forme atypique, il en va de même pour le Palazzo Vecchio. Ce palais-forteresse a une forme de parallélépipède.

7 - La Galerie de l’Académie (la Galleria dell'Accademia)

Statut de Michel-Ange à la Galerie de l'Académie. Crédit Dimitris Kamaras

C’est le deuxième musée le plus visité de Florence, juste après la Galerie des Offices. La Galerie de l’Académie, qui a ouvert ses portes en 1784, est célèbre pour l’une de ses œuvres : le David de Michel-Ange. Cette sculpture en marche blanc, haute de 5,17 mètres de haut représente David juste avant son affront avec Goliath. Une visite incontournable !

8 - L'esplanade Michel-Ange (la Piazzale Michelangelo)

Au sommet de la colline, la Piazzale Michelangelo, qui offre une vue imprenable sur le centre historique de Florence. Crédit : Richard Cassan via Flickr.

Avis à tous les amoureux de vues panoramiques. La Piazzale Michelangelo est une place en belvédère située près du centre historique de Florence. Elle porte le nom du grand artiste de la Renaissance, Michel-Ange, et abrite quelques copies de ses œuvres d’art les plus célèbres et toujours visibles dans la ville : le David (de la Galerie de l’Académie) ou encore les quatre allégories de la chapelle des Médicis de la basilique San Lorenzo.

9 - La basilique San Lorenzo (la Basilica di san Lorenzo)

Basilica di san Lorenzo à Florence. Crédit : Teo Pollastrini via Wikimedia Commons

Située sur la place du même nom, la basilique San Lorenzo abrite de nombreuses œuvres d’art des grands maîtres italiens : Michel-Ange, Donatello ou encore Filippo Brunelleschi. Elle a été construite au XVe siècle, juste à côté des chapelles des Médicis où l’on peut découvrir les sarcophages de la famille des Médicis, cette grande famille italienne de la Renaissance. Juste à côté de l’église, vous trouverez également le marché Central de Florence, un marché très apprécié par les touristes.

10 - Le Palais Pitti (il Palazzo Pitti)

Le Palais de Florence, il Palazzo Pitti. Crédit : Jean-Christophe BENOIST via Wikimedia Commons

Autre palais de Florence qui vaut le détour : le Palazzo Pitti. Construit au XVe siècle, le Palais Pitti était la résidence de Luca Pitti, un banquier florentin. De style Renaissance, il se trouve dans le quartier Oltrano, la rive gauche du fleuve Arno, près du Ponte Vecchio. Au XVIe siècle, plus précisément en 1549, le palais est racheté par la famille Médicis qui en fait sa résidence principale. C’est aujourd’hui une des plus grandes galeries d’art de Florence.

11 - Le jardin de Boboli (il Giardino di Boboli)

Statut situé au il Giardino di Boboli. Crédit : Fred Romero via Wikimedia Commons

Une fois votre visite du Palazzo Pitti, partez vous promener dans le jardin de Boboli, Situé derrière le palais, ce parc est le plus célèbre de la ville. Lorsque la famille Médicis a racheté le palais Pitti au XVIe siècle, le jardin de Boboli était devenu le jardin de leur résidence. Après quelques aménagements, il a été utilisé pour créer un théâtre avec des gradins et a servi de décor pour des présentations d’Opéras, les tous premiers de l”histoire.

12 - La basilique Santa Maria Novella (la Basilica Santa Maria Novella)

La Basilique Santa Maria Novella. Crédit : JoJan assumed via Wikimedia Commons

L’église Santa Maria Novella est la première basilique florentine. Située sur la Piazza Santa Maria Novella, elle a été construite au XIIIe siècle. Sa façade en marbres vert et blanc n’est pas sans rappeler le Duomo. En plus d’être un lieu de culte, cette basilique offre aux visiteurs la découverte de quelques œuvres d’art des grands maîtres italiens de la Renaissance.

13 - La pharmacie Santa Maria Novella (l'Officina profumo-farmaceutica di Santa Maria Novella)

Officina di Santa Maria Novella. Crédit : Sailko via Wikimedia Commons

Une découverte atypique. Reliée à la basilique, la pharmacie Santa Maria Novella ou l’Officina profumo-farmaceutica di Santa Maria Novella, est une pharmacie historique. Ancienne officine d’apothicaire, elle est devenue une maison de parfum et de soins corporels. Il s’agit de la plus ancienne pharmacie d’Europe, qui a ouvert ses portes il y a déjà quatre siècles. Un véritable lieu historique !

14 - La basilique Santa Croce (la Basilica Santa Croce)

La basilique Santa Croce. Crédit : Tranquiligold Jin via Flickr

Autre église historique : Santa Croce. Construite en 1294, il s’agit de la plus grande église franciscaine au monde. Comme la plupart des églises florentines, elle abrite des œuvres d’art de peintres italiens : Giotto, Donatello, Vasari ou encore Brunelleschi. Sa façade en marbres vert et blanc n’est pas sans rappeler le Duomo.

15 - La Fontana del Porcellino (il Porcellino)

Il Porcellino, Florence. Crédit : Dan Nguyen via Flickr

Dans toutes les villes du monde, il existe un monument très prisé par les touristes. Si à Rome, les touristes vont jeter une pièce dans la fontaine de Trévi, à Florence, ils vont aller toucher il Porcellino. Cette fontaine en bronze représentant un sanglier, a été imaginée par Pietro Tacca au XVIIe siècle. La tradition actuelle veut que les touristes frottent le groin du sanglier pour leur assurer un retour dans la cité du Lys. Un passage incontournable.

Vous avez maintenant de quoi organiser votre prochain week-end à Florence. Et si vous envisagez de visiter d’autres villes italiennes, sachez que la rédaction de Démotivateur prépare des articles sur Rome, Venise, Milan ou encore Naples.

Bouton whatsapp