Excédé de voir des touristes débarquer pour faire des selfies, ce village autrichien a pris une décision radicale

Un très charmant village d’Autriche, qui n'en peut plus de voir des touristes défiler pour prendre des selfies, a pris une décision pour le moins étonnante.

Pour lutter contre le tourisme de masse, certaines villes, qui ont eu le malheur de devenir des destinations à la mode, ont décidé de prendre des mesures symboliques pour en appeler à la responsabilité des visiteurs.

C’est notamment le cas du village autrichien de Hallstadt.

Vue de Hallstadt. Crédit photo : Wikimedia Commons

Pour lutter contre les touristes et leurs selfies, ce village a pris une décision symbolique

Nichée au cœur de la région du Salzkammergut, dans les Préalpes orientales septentrionales, cette petite commune d’à peine 780 âmes est bordée par un lac magnifique. Ce cadre idyllique attire chaque année des dizaines de milliers de touristes, ce qui n’est pas sans conséquences.

Et pour ne rien arranger, il se trouve que la beauté des lieux a inspiré le royaume d’Arendelle du très célèbre film Disney « La Reine des Neiges ».

Il n’en fallait pas plus pour que de nombreux fans curieux se rendent dans le village pour y faire des selfies face au splendide panorama.

Mais cette soudaine publicité n’est pas du goût de tous, à commencer par la municipalité qui a décidé d’installer une palissade anti-selfies sur l’un des spots les plus fréquentés afin de limiter le flux incessant des touristes.

Si ce mur de bois s’avère petit et donc peu dissuasif, sa mise en place relève davantage du symbole et de la protestation contre la surfréquentation des lieux.

« On a réagi aux plaintes des habitants », a ainsi expliqué à l’AFP une responsable de la municipalité qui a souhaité garder l’anonymat.

Selon elle, l’objectif de l’érection de cette barrière est de limiter les allées et venues et a fortiori les nuisances sonores provoquées par les attroupements de touristes.

L’installation est pour le moment provisoire mais pourrait bien devenir permanente à l’avenir, en fonction de son efficacité.

Source : AFP
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.