Vous allez bientôt pouvoir loger dans ce somptueux château, nommé « le Versailles de l'Essonne »

Ce somptueux château, surnommé le «Versailles de l’Essone», va se transformer en hôtel de luxe.

Ce n’est un secret pour personne : la France abrite un grand nombre de châteaux sur son territoire.

En 2022, l’une de ces bâtisses a attiré l’attention du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, qui a déboursé 43 millions d’euros pour en devenir le propriétaire.

Surnommé le "Versailles de l’Essonne", le Château du Marais est l'un des plus beaux châteaux français. Situé dans la commune du Val-Saint-Germain, à une quarantaine de km au Sud de Paris, ce bijou de l’époque Louis XVI est un véritable enchantement pour les yeux.

Crédit Photo : Wikimedia Commons

Le château va subir un changement de taille

Vous l’ignorez peut-être, mais cette demeure de style néo-classique a été construite par l’architecte Jean-Benoît Barré, en 1772. Comme le précise AD Magazine, le Château du Marais a appartenu aux familles de Noailles, de Castellane ou de Talleyrand-Périgord.

Classé monument historique depuis 1965, le palais est entouré d’un immense jardin, d’un miroir d’eau de 550 mètres de long et d’une allée plantée de buis taillés.

Crédit Photo : Thierry Barbier / Gamma-Rapho / Getty Images

Alors qu’il vient d’être racheté par Daniel Kretinsky, le Château du Marais - qui possède plus de 100 pièces - va se transformer en hôtel de luxe. Mais ce n’est pas tout ! L’homme d’affaires a un autre projet en tête : celui de développer des activités équestres dans le parc de 35 hectares.

Une nouvelle qui réjouit Serge Deloges, le maire de la commune comptant 1500 habitants. La raison ? Ce projet risque de relancer l’économie dans les environs.

Crédit Photo : Dourdan Tourisme

«Il va y avoir 4 ans de travaux pour transformer un bâtiment comme ça en hôtel de luxe. Ça va faire du travail pour les artisans locaux et, quand ça sera ouvert, on peut espère que ça crée des emplois dans les environs, dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration», avait déclaré l’édile à l’époque.

Source : AD Magazine
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.