Cambodge : il pêche une raie géante de 300 kg, le plus gros poisson d'eau douce jamais enregistré au monde

1 100partages
Bouton whatsapp

Le 14 juin dernier, un pêcheur cambodgien a capturé une raie géante qui mesurait 4 mètres de long et pesait 300 kg, ce qui fait d’elle le plus gros poisson d’eau douce jamais enregistré au monde.

Souvenez-vous : en mai dernier, des pêcheurs ont accidentellement capturé une raie géante au Cambodge, dans le fleuve du Mékong. Cet animal était impressionnant puisqu’il mesurait 4 mètres de long et pesait 180 kg. Cependant, ce n’est rien comparé à une nouvelle prise enregistrée le 14 juin dernier.

Crédit photo : AFP

Au nord du Cambodge, dans la province de Stung Treng, un pêcheur a réussi à capturer une autre raie géante. Il pêchait dans le fleuve du Mékong, l’un des plus longs d’Asie, qui abrite une biodiversité exceptionnelle.

Une raie de 300 kg

Cette nouvelle prise est exceptionnelle puisque la raie mesurait 4 mètres de long et pesait 300 kg, soit deux fois le poids d’un gorille de plaine moyen. Selon les scientifiques, cette raie est le plus gros poisson d’eau douce jamais capturé dans le monde.

« En 20 ans de recherche, il s’agit du plus grand poisson d’eau douce que nous ayons rencontré ou qui ait été documenté dans le monde entier. Il s’agit d’une découverte absolument étonnante qui justifie les efforts déployés pour mieux comprendre les mystères entourant la raie géante d’eau douce », a affirmé Zeb Hogan, directeur de Wonders of the Mekong, un projet de conservation financé par les États-Unis.

Crédit photo : Reuters

Jusqu’à présent, le record du plus gros poisson d’eau douce jamais pêché appartenait à un poisson-chat géant de 293 kg. Il avait été capturé en Thaïlande en 2005.

La raie a été nommée Boramy, ce qui signifie « pleine lune » en langue khmère, en raison de la forme de l’animal. Un implant électronique a été posé sur ce poisson unique, afin de surveiller ses mouvements et son comportement. En effet, la raie géante est une espèce menacée par la surpêche, la pollution et la perte de son habitat. Des barrages sont souvent construits dans le Mékong, ce qui menace les poissons. De plus, des déchets plastiques sont régulièrement retrouvés dans le fleuve, ainsi que des filets abandonnés par les pêcheurs.

Comme la raie géante est une espèce menacée et protégée, elle a été relâchée dans le fleuve.

Source : Sud Ouest
Bouton whatsapp