Cette espèce de requin méconnue peut vivre jusqu'à...400 ans !

Depuis sa découverte, cette espèce de requin fascine les scientifiques pour une raison bien précise.

Ce n’est un secret pour personne : les océans du monde entier sont peuplés d’animaux marins plus fascinants les uns que les autres. L’un d’entre eux intrigue particulièrement les scientifiques.

Espèce méconnue, le requin du Groenland (aussi appelé Laimargue) détient le record du vertébré ayant la plus grande longévité au monde. Ce poisson évoluant dans les eaux arctiques peut vivre plusieurs siècles.

Selon une étude publiée dans le magazine Science, la durée de moyenne du requin du Groenland serait de 272 ans. À noter que certains spécimens peuvent vivre près de 400 ans.

 Requin du Groenland nageant dans les eaux arctiques Crédit Photo : Wikimedia 

Outre son espérance de vie impressionnante, ce monstre aquatique - qui peut mesurer jusqu’à 7 mètres de long - est connu comme étant l’un des plus gros requins carnivores de la planète, avec le grand requin blanc.

Considéré comme un excellent chasseur, ce prédateur se nourrit de phoques, de morses, de petites baleines et de calamars. Mais ce n’est pas tout ! Ce gros poisson raffole des carcasses d’animaux morts.

Les scientifiques percent le secret de longévité du requin

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le requin du Groenland est doté d’une croissance extrêmement lente. Il ne grandit que d’environ un centimètre par an.

Comme le précisent de scientifiques de l’Université de Manchester (Angleterre), c’est ce lent développement qui lui permettrait de vivre aussi longtemps.

Aire de répartition du requin Laimargue Crédit Photo : Wikimedia

« La plupart des espèces présentent des variations dans leur métabolisme avec l’âge. Nous voulions déterminer si les requins du Groenland présentent également ce signe traditionnel de vieillissement ou si leur métabolisme reste inchangé au fil du temps», expliquent les auteurs de l’étude.

Avant d’ajouter : «Les résultats soutiennent notre hypothèse selon laquelle le requin du Groenland ne présente pas les mêmes signes traditionnels de vieillissement que les autres animaux».

À noter que le requin du Groenland atteint sa majorité sexuelle vers l’âge de 150 ans.

VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.