Comment comprendre les miaulements de son chat ?

Bouton whatsapp

C’est bien connu : les miaulements du chat sont difficiles à comprendre tant ils sont différents. Pas de panique, cet article vous apportera de précieux conseils et vous aidera à décrypter le mode de communication de votre compagnon à quatre pattes.

Majestueux, imprévisible, indépendant… Le chat fascine depuis la nuit des temps. Dans l’Égypte antique, cette boule de poils était considérée comme une créature divine. Aujourd’hui, le félidé jouit d’une énorme popularité dans le monde entier, notamment en France.

À voir aussi

Dans l’Hexagone, le chat occupe plus de 14 millions de foyers et arrive en tête des animaux de compagnie préférés des Français devant le chien. Vous l’aurez compris, ce quadrupède est une véritable superstar qui fait fondre le cœur de son maître. En revanche, ces félins sont parfois difficiles à comprendre. Et leurs miaulements n’ont pas le même sens.

Chaton gris qui miaule. Crédit Photo : Kirin Art / Shutterstock

Pourquoi le chat miaule-t-il ?

Vous l’ignorez peut-être, mais les chats ne miaulent pas dans la nature. Seuls les chatons poussent des petits cris pour attirer l’attention de leur mère. Mais cette habitude prend fin à l’âge adulte. Dès lors, pourquoi ces animaux miaulent-ils ?

Les matous ont appris à miauler pour communiquer avec les humains. Par exemple, ils multiplient les vocalises dans certains contextes : réclamer de la nourriture, de l’eau ou pour sortir dans le jardin. Vous l’aurez compris, nos compagnons à quatre pattes ont développé un code pour se faire comprendre.

Le chat a appris à miauler. Crédit Photo : Kaan Yetkin Toprak / Shutterstock

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette technique ne fonctionne pas à tous les coups. En effet, les maîtres ont parfois du mal à saisir le sens de ces sons. C’est pourquoi il est important de les identifier et de les décrypter.

Comprendre et Identifier les types et causes de miaulements

Comme nous l’avions évoqué ci-dessus, il existe plusieurs types de miaulements plus ou moins importants. Afin de cohabiter paisiblement avec votre chat, il est primordial de l’écouter et de le comprendre afin de déterminer ses besoins. N’oubliez pas que chacun de ces miaulements est associé à un contexte différent.

Le Miaulement bref

Ce type de miaulement est tout à fait normal. Ces petits sons aigus et brefs signifient que votre chat est heureux et qu’il souhaite papoter avec vous. Il peut également ronronner pour attirer votre attention. Face à cette situation, il ne vous reste plus qu’à jouer avec lui.

Le miaulement long

Il existe plusieurs types de miaulement. Crédit Photo : MVolodymyr / Shutterstock

Les miaulements prolongés et aigus sont une véritable énigme : votre matou miaule pour une raison bien précise et c’est à vous de découvrir la ou les causes. Par exemple, il peut vous demander de le nourrir ou de lui ouvrir la porte pour qu’il puisse faire ses besoins dans le jardin. Dans ces deux cas de figure, il se tiendra probablement près de sa gamelle, devant la porte ou à côté de sa litière sale.

Le miaulement sourd et discontinu

Si votre chat commence à pousser des sons rauques et saccadés, ce n’est pas bon signe. Ces vocalises veulent dire que votre animal de compagnie ne sent pas dans son assiette (problème de santé). Ils sont généralement accompagnés de grondements ou de feulements.

Dans la plupart des cas, les chats poussent ce type de gémissement lorsqu’ils sont confrontés à une situation dangereuse ou stressante. Cette manifestation vocale indique également une douleur aiguë chez votre animal (fracture, plaie…).

Attention, les ronronnements peuvent également exprimer une douleur intense. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’un vétérinaire.

Le miaulement de chaleur chez la chatte

Durant cette période, votre chatte a tendance à adopter un comportement affectueux. Autres signes révélateurs : elle devient collante et se frotte contre les meubles ou contre vos jambes. C’est officiel : votre chatte est « en chaleur ». Elle émet alors de longs sons rauques afin d’attirer les mâles.

Pourquoi mon chat pousse des miaulements nocturnes ?

À l’instar du hamster, les chats sont des animaux nocturnes. Dès que le soleil se couche, votre animal de compagnie adopte un comportement inhabituel : c’est l’heure du quart d’heure de folie. Votre boule de poils se met alors à courir et sauter dans tous les sens.

Durant la nuit, votre félin préféré peut miauler pour diverses raisons : ennuie (chaton), stress, solitude, faim, fluctuations hormonales… Si l’une de ces causes vous empêche de dormir, il est important de découvrir son origine. N’oubliez pas que le chat émet des miaulements pour communiquer avec vous. À travers ce langage, il tente de faire passer un message et attirer l’attention de son maître. Pour pallier ce problème, il est conseillé de remplir sa gamelle de nourriture et son bol d’eau avant d’aller dormir. En effet, les chats mangent de petites quantités tout au long de la journée. Vous pouvez également acheter un distributeur automatique de nourriture. Votre animal de compagnie pourra manger à sa guise sans vous déranger.

Le chat est un animal nocturne. Crédit Photo : Vlad Antonov / Shutterstock

Généralement, les chatons et les jeunes chats s’amusent à miauler la nuit à cause de l’ennui. Par conséquent, les professionnels recommandent de les stimuler avec des jeux et autres jouets au cours de la journée. Ce moment de partage devrait les fatiguer et les plonger dans un sommeil profond. Vous pouvez également adopter un deuxième chat ou chaton.

Vous pouvez aussi faire le choix de l’ignorer : faites la sourde oreille lorsque votre chat miaule derrière la porte pendant quelques nuits. Au fil du temps, votre félin comprendra le message et cessera de miauler. En revanche, si les miaulements nocturnes persistent, demandez conseil à un vétérinaire. Votre chat peut être sujet à du stress ou de l’anxiété.

Comment empêcher son chat de miauler ?

À l’instar des humains, les chats ont des besoins et savent très bien comment les exprimer : pousser des miaulements. Mais certains félins sont plus capricieux d’autres et multiplient les vocalises pour un oui ou pour un non.

En effet, ces matous adorent martyriser leurs maîtres même si ces derniers répondent à leurs besoins : nourriture, eau fraîche, litière propre… Sans surprise, cette mauvaise habitude est liée à l’éducation ! Un chat peut miauler à outrance pour contraindre à son maître à céder à ses caprices.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette façon de faire devient rapidement insupportable. Il est important de rééduquer son chat ou sa chatte pour gommer ce trait de caractère. Pour ce faire, optez pour l’ignorance. À noter que l’éducation de votre animal de compagnie doit être ferme mais sans brutalité, au risque de le traumatiser. En cas de doute, les conseils d’un spécialiste sont les bienvenus.

Pourquoi certains chats ne miaulent pas ou presque ?

Les chats sauvages ne miaulent pas entre eux car leur mode de communication repose essentiellement sur le langage corporel et les phéromones. En revanche, ils ont appris à miauler quand ils ont commencé à côtoyer les humains. Les félins ont remarqué que cette espèce de code était un moyen d’obtenir tout ce qu’ils voulaient.

Certains chats ne miaulent pas car ils n'en ressentent pas le besoin. Crédit Photo : Esin Deniz / Shutterstock

La plupart du temps, l’absence de miaulements n’est pas alarmant puisque chat possède une histoire différente. En effet, certains chats errants qui ont fait l’objet d’une adoption n’éprouvaient pas le besoin de miauler dans la rue. La raison ? Ils ne dépendaient pas d’un humain pour vivre et disposaient de leur propre langage.

À la maison, un chat errant a tendance à reproduire ce comportement, mais il n’hésitera pas à ronronner pour manifester son contentement.

En revanche, un chat peut cesser de miauler pour une raison précise, dont un problème de santé. Il est important de reconnaître le ou les symptômes qui pourraient être la cause de ce changement d’attitude :

  • Baisse d’appétit
  • Perte de poids
  • Difficultés respiratoires
  • Vomissement
  • Fatigue

Dans ce cas, une visite chez le vétérinaire s’impose !

Et le ronronnement dans tout ça ?

Le dictionnaire Larousse définit le ronronnement comme « le bruit que fait le chat en ronronnant ». À l’instar du miaulement, ce langage a plusieurs significations. Vous l’ignorez peut-être, mais les chattes ronronnent pendant la mise bas pour atténuer la douleur et guider les chatons. Cette vocalisation permet aussi aux chats sauvages de se calmer lorsqu’ils sont confrontés à une situation dangereuse. Vous l’aurez compris, le ronronnement agit comme un calmant. À la maison, les chats ronronnent quand on les caresse.

Le ronronnement a plusieurs significations. Crédit Photo : PHOTOCREO Michal Bednarek / Shutterstock

Mais ce n’est pas tout ! Ces animaux poussent de petits sons pour exprimer leur bien-être, se rassurer, soulager les douleurs, communiquer avec leurs congénères ou avec les humains. Dans certains contextes, un chaton ou un chat adulte ronronne quand il ne sent pas bien.

De son côté, un chat mourant ou âgé multiplie les ronronnements à longueur de journée. Enfin, un félin en proie au stress ou à la peur se comportera de la même façon, mais il remuera nerveusement la queue. Ce comportement suspect est un signal d’alarme à ne pas négliger, nécessitant un rendez-vous chez le vétérinaire.

Bonus : top 3 des races de chats qui miaulent le plus

Évidemment, certaines races de chats sont plus bavardes que d’autres. Et les chats d’appartement sont de véritables pipelettes. Découvrez ci-dessus la liste des chats qui miaulent le plus pour le plus grand plaisir de leurs maîtres :

Le Siamois

Le Siamois est réputé pour son débit de parole illimité. Ce chat d’appartement a tendance à miauler pour tout et n’importe quoi. Il passe également ses nuits à papoter car il ne peut pas s’empêcher. Cette boule de poils est également très proche de son maître à condition que celui-ci lui témoigne de l’attention. Ce quadrupède possède un miaulement rauque reconnaissable entre mille qui ne laisse personne indifférent, dont le chien. Ces deux espèces que tout oppose s’entendent très bien.

Le Burmese

Le Burmese est extrêmement bavard. Crédit Photo : seregraff / stock.adobe.com

Ce chat est un animal de compagnie qui réunit tous les ingrédients pour plaire : une personnalité attachante, un caractère facile et une bonne dose de curiosité. À l’instar du Siamois, le Burmese jacasse sans arrêt et ses miaulements doux résonnent comme une mélodie dans les oreilles de son maître. Ce matou - qui possède une santé de fer - raffole des caresses. Vous l’aurez compris, il adore tenir compagnie à son humain préféré.

Le Tiffany

Ce félin au pelage bien fourni est connu pour son comportement équilibré. Cette race de chat assez rare est assez méconnue en France. Sans surprise, cette boule de poils - qui s’adapte très bien à la vie en appartement - miaule souvent pour faire part de ses besoins : manger, sortir, litière. Au cours la journée, le Tiffany aime explorer le monde qui l’entoure dans le jardin. En appartement, ce quadrupède adore grimper sur son arbre à chat.

Sources : 

Chat qui miaule : pourquoi, qu'exprime-t-il, dans quelles circonstances ?

Pourquoi mon chat ne miaule-t-il pas ?

Mon chat miaule la nuit

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter