Journée mondiale des animaux le 4 octobre, pourquoi cette date ?

Ce lundi 4 octobre, c’est la Journée mondiale des animaux. Une date importante pour les défenseurs des animaux qui permet de faire la part belle à ceux dont la survie est de plus en plus menacée.

Crédit : Thomas Retterath/ Shutterstock

Tout comme il existe -à juste titre- une Journée mondiale de la Terre ou de la santé, le 4 octobre célèbre la Journée mondiale des animaux. Comme ses consoeurs, la Journée mondiale des animaux permet d’attirer l’attention sur un sujet important et de sensibiliser le public à une cause.

Et la cause animale en a bien besoin. D’après les experts de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’heure est grave pour les animaux. La disparition des espèces augmente considérablement, à tel point que l’UICN annonçait en début d’année à l’AFP que « nous sommes tout prêts d’une sixième extinction de masse ».

Un activiste de la cause animale à l’origine de la Journée mondiale des animaux

Crédit : Par V-yan/ Shutterstock

Pour sensibiliser l’opinion sur ces dangers, la Journée mondiale des animaux a donc lieu chaque année le 4 octobre. Mais pourquoi cette date ? Le 4 octobre a été choisi car c’est aussi le jour de la Saint-François d’Assise, saint patron des animaux. Le religieux italien, fondateur de l’ordre des Franciscains, considérait que chaque créature de Dieu était divine et méritait le respect. Un précurseur de la cause animale.

La date et la référence de cette journée semblaient toutes trouvées lorsque le créateur de la Journée mondiale des animaux en eut l’idée. Heinrich Zimmermann, un écrivain et activiste allemand de la cause animale, organisa la première édition en 1925 à Berlin. Cet amoureux des animaux était aussi l’éditeur du magazine « Homme et chien ».

Afin de sensibiliser à la cause animale et au bien-être des animaux, le Congrès international pour la protection des animaux introduit cette journée en 1929, lors de son édition de Vienne. Mais c’est en 1931 que cette journée deviendra mondiale lors du Congrès suivant de Florence.

Source : Sud Ouest