Une nouvelle espèce d'orque découverte sur la côte Ouest des États-Unis

Une nouvelle espèce d’orque a été découverte par des chercheurs aux États-Unis. C’est sur la côte Ouest américaine que la nouvelle espèce a été repérée.

Une nouvelle espèce d'orque observée dans l'Oregon. Crédit : spatuletail/ Shutterstock

Des chercheurs de l’University of British Columbia, à Vancouver, pensent avoir identifié une nouvelle espèce d’orque au large des côtes de l’Oregon et d’une partie de la Californie. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs se sont basés sur 100 000 photos d’orques prises entre 2006 et 2019.

Selon leurs premières estimations, cette nouvelle espèce d’orque (qui n’a pas encore de nom) serait au nombre de 155 individus recensés. La majorité ayant été repérée dans les deux États américains et 26 autres orques l’ayant été non loin des côtes de l’île de Vancouver, au Canada.

Des orques en mers profondes attirées par les gros mammifères

Crédit : Chase Dekker/ Shutterstock

Comment les chercheurs ont-ils procédé pour identifier cette nouvelle espèce ? Durant les treize années d’observation, les chercheurs ont remarqué des habitudes pour le moins éloignées des orques telles que nous les connaissons.

D’après les observations des scientifiques, cette nouvelle population d’orque se trouve principalement au large des côtes, dans les mers plus profondes. Selon le directeur de l’étude Josh McInnes, les orques se trouvent en général dans les eaux côtières, tandis que la nouvelle population observée semble plutôt passer la plupart de son temps dans les canyons sous-marins, là où se trouvent de nombreuses espèces marines attirées par les nutriments présents.

Plus concrètement, les scientifiques ajoutent que cette nouvelle espèce d’orque s’attaque en particulier à de gros mammifères comme les éléphants de mer, les dauphins ou les baleineaux gris. Alors que les orques de Bigg par exemple, s’attaquent plutôt à de plus petites espèces comme les phoques ou les marsouins.

Si cette étude a permis de découvrir une nouvelle espèce d’orque jusque-là inconnue, les scientifiques ne sont pas étonnés qu’il reste encore d’autres espèces d’orque à découvrir.

Source : Geo