Maine-et-Loire : naissance d'un bébé rhinocéros noir, une espèce en danger critique d'extinction

3 894partages
Bouton whatsapp

Le zoo de Doué-la-Fontaine a accueilli un nouveau pensionnaire : un bébé rhinocéros noir a pointé le bout de son nez début mars. Un événement exceptionnel.

Le 4 mars dernier, Tisa, une femelle rhinocéros noire de 27 ans, a donné naissance à un adorable bébé au Bioparc de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Un événement rarissime et exceptionnel qui comble de joie le personnel du zoo. Il faut dire que l’établissement attendait ce moment depuis 17 ans.

Crédit Photo : Bioparc de Doué-la-Fontaine / Facebook

« C’est avec une grande émotion que nous vous annonçons la naissance d'un bébé rhinocéros noir au Bioparc ! (…) Kinna, une femelle, a été le premier rhinocéros noir à naître dans notre parc après 17 années de patience », indique le parc animalier sur sa page Facebook.

Le bébé rhinocéros est en bonne santé

Par chance, la petite Kina et sa maman se portent à merveille. Le jour de sa venue au monde, le mammifère s’est présenté par la tête, pattes en avant, et a vu le jour à 1h50, après 16 mois de gestation. Le Bioparc précise que cette naissance est la première dans le monde en 2022. Une seconde a eu lieu en République tchèque.

Crédit Photo : Bioparc de Doué-la-Fontaine / Facebook

Après avoir pointé le bout de son nez, Kina a réussi à se mettre debout au bout d’une quarantaine de minutes. Elle s’est approchée de sa mère pour téter. De son côté, Tisa veille sur sa fille et fait preuve de beaucoup de douceur envers elle. À l’heure actuelle, le duo se repose au cœur de la Vallée des rhinocéros.

Crédit Photo : Bioparc de Doué-la-Fontaine / Facebook

Les visiteurs du parc devront patienter encore un peu avant de découvrir la frimousse du pachyderme. Ce dernier sera sevré vers l’âge de deux ans. Il effectuera sa première sortie lorsque les conditions climatiques seront plus clémentes. En attendant, Kina fait l’objet d’une surveillance accrue pour « s’assurer que tout se déroule normalement ».

Crédit Photo : Bioparc de Doué-la-Fontaine / Facebook

Pour rappel, le rhinocéros noir figure sur la liste des animaux en voie de disparition. À l’état sauvage, cette espèce est menacée par le braconnage et la perte de son habitat naturel.

Bouton whatsapp