Wolverine : pourquoi ce poisson porte-t-il le même nom que le héros des X-men ?

Bouton whatsapp

En 2021, plus de 200 nouvelles espèces de poissons ont été découvertes. Parmi elles, un poisson surnommé Wolverine possède des caractéristiques étonnantes.

Chaque année, des centaines de nouvelles espèces de poissons sont découvertes. En 2021, les scientifiques ont trouvé 212 nouveaux poissons et selon eux, il existerait encore plusieurs centaines d’espèces de poissons d’eau douce dont nous ignorons l’existence.

À voir aussi

Crédit photo : Mark Smith

Parmi les nouveaux poissons découverts l’année dernière, l’un d’eux est particulièrement étonnant. Il s’agit d’une espèce de poisson-chat qui peut atteindre les 15 centimètres de long. Il est reconnaissable par sa couleur : un marron foncé avec de multiples petits points jaunes. Ce poisson, qui semble sortir tout droit d’un film de science-fiction, vit dans le fleuve Rio Xingu, au Brésil. Herbivore, il se nourrit principalement d’algues.

Un poisson surnommé Wolverine

En plus d’avoir une robe d’une couleur inhabituelle, ce poisson a une autre caractéristique étonnante. En effet, ce poisson a été surnommé Wolverine, en raison des longs pics qui sont cachés sous ses branchies. Ces grands pics acérés, appelés odontodes, permettent au poisson de frapper tout ce qui se trouve sur son passage. Ces pics, semblables aux griffes de Wolverine, ne sont pas le seul point commun que ce poisson partage avec le héro des X-mens.

Crédit photo : Leando Melo de Sousa / Shoal

Selon un chercheur qui a participé à la découverte de cette nouvelle espèce, le poisson aurait un caractère peu commode.

« Nous avions tous nos doigts blessés ou en sang à cause de la violence avec laquelle il essayait de nous pincer », a affirmé H. Rapp Py-Daniel.

Une espèce menacée d’extinction

Malheureusement, ce poisson qui vit encore à l’état sauvage est menacé d’extinction. Au Brésil, les barrages se multiplient dans le fleuve Rio Xingu, où vivent ces poissons. Cependant, les poissons Wolverine ne sont pas les seuls à être menacés, car plus d’un tiers des poissons d’eau douce seraient en danger selon un rapport publié par Shoal et le WWF. Pourtant, ces poissons jouent un rôle fondamental dans la préservation de la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes marins.

« Nous voulons sensibiliser le public à la crise de la biodiversité d’eau douce à laquelle nous sommes confrontés, a déclaré Harmony Patricio, responsable du programme de conservation de Shoal. Nous voulons que les gens réalisent que les poissons d’eau douce disparaissent deux fois plus vite que les espèces marines ou terrestres. »

Source : Huffington Post
Bouton whatsapp