Au printemps, des chevreuils en état... d'ivresse peuvent errer le long des routes et des habitations

4 609partages
Bouton whatsapp

On vous explique aujourd'hui pourquoi il n'est pas rare de croiser des chevreuils... ivres lorsqu'arrive la saison printanière.

Vous l’ignorez peut-être mais à cette période-là de l’année, il est possible de croiser la route de chevreuilsivres !

Oui, vous avez bien lu ! Des chevreuils en état d’ébriété, totalement « désorientés » et parfois même « paniqués », peuvent ainsi être observés au printemps sur le bord des routes ou à proximité des quartiers résidentiels, comme l’explique la Fondation 30 millions d’amis.

C’est pourquoi il est conseillé aux automobilistes de faire preuve de prudence car un accident est si vite arrivé.

Crédit photo : istock

Des cerfs en... état d'ébriété déambulent dans la nature au printemps

Rassurez-vous, ces animaux ne sont pas des ivrognes, loin s'en faut, mais l’un de leurs péchés mignons alimentaires provoque toutefois en eux des effets similaires à ceux de l'alcool.

Lorsque les beaux jours reviennent, les chevreuils adorent en effet se délecter du sucre des bourgeons, dont la sève contient des substances alcaloïdes, ce qui les rend ivres et aussi dangereux que vulnérables.

Des effets indésirables qui peuvent parfois engendrer des scènes cocasses, voire dangereuses.

Ce fut notamment le cas le 15 avril dernier, lorsque des policiers municipaux ont secouru un pauvre chevreuil qui errait, complètement ivre, au milieux des voitures sur le parking du CHU de Vernon.

Selon le site Actu.fr, le cervidé aurait décidé de « traverser la Seine à la nage et se serait accordé une virée dans le centre-ville », avant d’achever son escapade alcoolisée devant l’établissement de santé.

Une fois capturé par les policiers, bien aidés par un lieutenant de louveterie, des agents municipaux mais aussi des membres hospitaliers, l’animal a été relâché dans le massif forestier environnant.

Ce genre de situation est amené à se reproduire dans les jours et semaines qui viennent, d’autant qu’au printemps, les jeunes chevreuils quittent le cocon pour s’émanciper et conquérir ainsi leur territoire, ce qui amplifie la perte de repères liée à l’ivresse.

Il est donc recommandé aux automobilistes de rester vigilant.

Bouton whatsapp