Son chien se comporte bizarrement, elle découvre... une trentaine de vis dans son estomac

Dans la commune de Furiani, en Corse, la propriétaire de deux chiens a découvert la présence de boulettes de saucisson remplies de vis dans son jardin. Chez le vétérinaire, ses craintes se sont confirmées !

Qui veut la peau des chiens de Stéphanie Durand ? Vétérinaire habitant dans le lotissement Bella Vista, dans la commune de Furiani (Corse), elle a fait une découverte effrayante ce mardi 2 juillet.

Alors qu’elle était dans le jardin de sa villa, elle s’étonne du comportement de l’un de ses chiens comme elle l'explique à Corse Matin :

“Il tournait autour de ma voiture, comme s’il était à la recherche de quelque chose. Je me suis approchée et c’est là que j’ai découvert une boulette de saucisse pleine de vis”

Inquiète, elle examine directement tous ses chiens et avertit ses voisins dont les animaux sont susceptibles d’avoir été touchés. C’est alors que tous les chiens du voisinage sont conduits à la clinique vétérinaire située à Lucciana, où Stéphanie Durand travaille.

Un chien malade chez le vétérinaireCrédit photo : iStock

Des radiographies sont immédiatement réalisées sur les chiens et deux d’entre eux avaient effectivement des vis dans l’estomac. Le chien de la vétérinaire, nommée Scooby, a même une trentaine de vis dans son estomac !

Des lettres anonymes contre les aboiements

Pour les mettre hors de danger, elle décide de faire manger une importante quantité de choucroute aux deux chiens touchés. En effet, la choucroute a cette particularité d’envelopper les objets coupants dans l’estomac afin de faciliter leur digestion et leur regurgitation. Bien heureusement, avec cette technique, les deux chiens sont désormais tirés d’affaire :

“On a eu de la chance de s’en rendre compte assez tôt. Si les vis étaient passées dans l’intestin, les choses auraient pu être beaucoup plus graves”.

Boulettes de saucisson remplies de visCrédit photo : Capture d'écran Facebook

Si le pire a été évité, il n’en reste pas moins un grand mystère ! Ainsi, deux plaintes ont été déposées au commissariat de Bastia afin de retrouver l’auteur de cet empoisonnement. Selon Corse Matin, les plaignants auraient déjà une idée de la personne qui serait derrière tout ça après la réception de lettres anonymes qui se plaignaient des aboiements :

“Ces derniers temps, nous avons reçu des lettres anonymes de quelqu’un qui nous reprochait les aboiements de nos chiens. Une autre de ces lettres était signée et nous a permis d’identifier l’expéditeur”.

Seulement voilà, est-ce que l’auteur de ces lettres est la même personne qui aurait tenté d’empoisonner les chiens ? C’est désormais à la police de démêler les dessous de cette histoire avec l’ouverture d’une enquête.


VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef