Top 20 des poissons les plus moches du monde

Bouton whatsapp

Les poissons moches ne sont pas souvent évoqués, pourtant ils méritent votre attention, que vous soyez un passionné de pisciculture ou non. Quels sont-ils ?

Les poissons moches à l’aspect hybride

Un poisson à l’apparence bizarre capturé en pleine nature. Crédit : Mohamed Ansari

À voir aussi

Les amoureux de baignade comme les plongeurs peuvent rencontrer des poissons étranges au moins une fois dans leur vie. Avoir des notions sur le sujet vous permet d’éviter de les croiser ou d’en repérer quelques-uns plus facilement au besoin.

Le poisson-dragon

Crédit : rustyfox

Le poisson-dragon se présente sous différents aspects selon son type. Le Zacco Platypus par exemple a l'apparence d'un poisson ordinaire, mais l'Idiacanthus atlanticus a plutôt l'air effrayant. En effet, le poisson-dragon noir se démarque par sa barbe, ses dents en aiguilles et son corps de serpent. Vivant dans les eaux profondes, ce poisson moche est présent dans l'océan Pacifique. Même étant à plus de 1 000 m sous l'eau, il parvient à se nourrir grâce à la lumière diffusée par sa barbiche.

Le poisson-loup

Crédit : gyro

Le prédateur marin qu'est le poisson-loup ressemble à un mutant. Outre une mâchoire équipée de grosses canines pointues, cette espèce dispose d'un corps allongé et d'une tête joufflue. Vivant à plus de 1 m de profondeur, ce poisson se réfugie dans une grotte, sous des roches volumineuses. Les plongeurs peuvent le repérer grâce à sa teinte vert olive.

Le poisson-crapaud

Crédit : Sakis Lazarides

Comme son nom l'indique, le poisson crapaud a une apparence hideuse. Vivant à faible profondeur, cette espèce d'environ 55 cm de long a tendance à se loger dans les fonds rocheux et sablonneux. Doté d'une grande tête aplatie, ce poisson ne dispose pas d’écailles et peut émettre des sons. Les barbillons situés sur la partie inférieure de sa bouche l'aident à localiser la nourriture. Le poisson-crapaud affiche des couleurs vives généralement striées.

Le poisson perroquet bleu

Crédit : mirecca

Ne vous attardez pas sur la couleur bleue du poisson perroquet. C'est sa partie supérieure qui retient plus l'attention. En effet, ses dents soudées dont l'aspect est proche de celle des perroquets et la bosse située sur le haut de son museau lui confèrent une apparence inesthétique. Vivant dans les zones tropicales, ce poisson moche herbivore de 20 à 130 cm de long pèse environ 30 kg ou moins.

Le poisson-lézard (Synodontidae)

Crédit : subaquapix

Non seulement le corps de ce poisson est allongé comme celui du lézard, mais sa tête effilée lui ressemble encore plus. Le poisson-lézard a les yeux perchés au sommet de sa tête et une bouche fendue remontée vers le haut. Méfiez-vous, les dents tranchantes de ce prédateur emprisonnent très bien ses proies. Le dos de ce poisson comporte des lignes horizontales de couleur bleue.

Le cochon des mers

Crédit : wrangel

Le Baliste capri a un corps ovale et comprimé d'environ 60 cm de long. Il se reconnaît facilement à son museau anguleux, sa peau rugueuse et sa petite bouche garnie de dents pointues. Ses nageoires agrémentées d’une teinte bleue et jaune distinguent également cette espèce des autres poissons environnants. Sa taille est tout aussi impressionnante, car le cochon des mers pèse environ 5 kg, ce qui complique sa manipulation.

Les poissons moches aux visages abominables

Un poisson effrayant se cachant dans le sable Crédit : Trueog

Le Blobfish

Crédit : taringa.net

Vivant à plus de 1 000 m de profondeur, le Blobfish est une créature marine qui impressionne par sa laideur. L'étrange apparence de cette espèce non comestible est marquée par son corps gélatineux d'environ 30 cm et son nez tombant. Sa mine boudeuse ne l'a pas empêché d'être élu l’animal le plus laid au monde en 2013. Ce poisson star n'a pas la même apparence molle quand son corps est immergé dans l'eau.

Le poisson lanterne

Crédit : spyder24

Le poisson-lanterne dispose de certains organes lumineux, d'où son nom. Les lanternes servent à attirer ses proies, car elles envahissent le corps de l'animal. Cet animal nocturne de 30 cm de long se réfugie dans les grottes et les cavernes durant la journée. Le poisson à nageoires rayonnées vit à plus de 300 m de profondeur. Ses petits yeux et sa bouche moyennement remontée lui donnent un air furieux.

Poisson tigre Goliath (Hydrocynus goliath)

Crédit : slowmotiongli

Un poisson de plus de 1 m pèse environ 50 kg et peut avaler un crocodile. Il fait forcément peur avec son visage ponctué d’une trentaine de dents pointues et volumineuses. La seule manière de l'éviter est de ne pas fréquenter les endroits reculés des lacs et des rivières.

Le poisson-ogre

Crédit : vmir.su

D'une apparence repoussante, le poisson-ogre s'abrite dans les profondeurs abyssales les moins explorées. La rareté de la nourriture le pousse à aspirer tout ce qui se trouve sur son passage. Ce poisson effrayant dispose de longues dents pointues, mais il a une petite taille. Sa robustesse en fait un prédateur que son entourage craint à coup sûr.

Le poisson-vipère

Crédit : @RayssaSiqueira

Le poisson-vipère a une apparence digne d'un film d'horreur. Si elle se nourrit peu, cette espèce des eaux salées cible les grosses proies. Ce prédateur piscivore a un corps allongé. Sa grande mâchoire dotée de dents relativement effilées accentue l'allure dangereuse qui fait sa réputation. Le poisson-vipère mesure environ 30 cm de long. Il fait partie de la liste des poissons les plus dangereux du monde.

L'Uranoscopidae

Crédit : johnandersonphoto

Appartenant à la famille de poissons perciformes, l'Uranoscopidae épate par ses yeux qui se trouvent sur le dessus de sa grosse tête. En plus de son regard vertical, le Rat de mer est doté d'une bouche charnue orientée vers le haut. S'il a l'air triste, ce poisson est loin de générer de la compassion chez ses proies puisqu'il leur réserve une attaque fatale au moindre mouvement. À son apparence étrange s'ajoutent des épines venimeuses qui dégagent des décharges électriques au besoin. La taille de l'Uranoscopidae peut atteindre 30 cm. La rascasse blanche se reconnaît à son corps brun allongé ponctué de taches claires.

La Baudroie

Crédit : Trasnick

S'il est un poisson moche qui vous fera fuir à coup sûr, c’est bien la baudroie abyssale. Cette espèce issue de la famille des Melanocetidae ne fait que 3 à 20 cm de long, mais méfiez-vous de sa grande bouche équipée de dents pointues. Le poisson-pêcheur utilise ses dents pour emprisonner ses proies avant de les avaler d'un coup. La tige perchée sur sa tête lui permet d'attraper facilement ses proies, même lorsqu'elles se trouvent à 2 000 m de profondeur. Le célèbre dessin animé intitulé «Le Monde de Nemo» utilise la baudroie pour effrayer Nemo et son amie Dory.

Le Saint-Pierre

Crédit : asikkk

Surtout réservé aux grandes tables, le Saint-Pierre n'est pas aussi attrayant physiquement. Ce poisson à épines acérées, également appelé zeus faber, a un corps aplati de couleur bronze. Sa tête large de 30 à 80 cm comporte une bouche dont la mâchoire est proéminente. Vous pouvez le trouver dans les fonds rocheux à environ 400 m de profondeur.

Les poissons moches à l’apparence ébouriffante

Un gros poisson à l’aspect étrange avec une lanterne allumée. Crédit : spyder24

Le poisson-main tacheté

Crédit : Nigel Marsh

D'origine australienne, le poisson-main tacheté est une espèce que vous n'aurez pas envie d'avoir dans votre aquarium. Son apparence inhabituelle est marquée par la présence de nageoires pectorales dont l'aspect est similaire à des mains. Au lieu de nager, ce poisson de 15 cm de long passe la majorité de son temps à marcher sur le fond marin.

Le poisson-lune

Crédit : izanbar

La môle est un poisson arrondi doté de nageoires anales et dorsales qui facilitent sa locomotion. Ce poisson-lune unicolore fascine par sa teinte blanche argentée et sa taille qui peut atteindre plus de 3 mètres de long. La tête du poisson-lune quant à elle est surmontée d'une bosse, tandis que sa petite bouche est équipée de dents soudées à ses mâchoires. Une chose est sûre, cette espèce n'attire pas pour son esthétisme.

Le poisson-lompe

Crédit : Yelena Rodriguez Mena

Pêché pour ses œufs, le lompe est un poisson à corps trapu doté de tubercules osseux. Plus cette espèce vieillit, plus sa nageoire dorsale gagne en épaisseur, lui donnant l'impression de porter une crête. Ses nageoires pelviennes quant à elles fonctionnent comme des ventouses lui permettant de se coller aux rochers. Côté esthétique, la poule de mer et ses 70 cm de long sont tout, sauf attrayants.

Le Rhinochimaeridae

Crédit : Lee

Vivant dans les zones tempérées, le Rhinochimaeridae a une apparence atypique. Ce poisson cartilagineux se démarque par son nez long et pointu, ainsi que par sa queue en forme de lance. L'une des nageoires du gros poisson de 165 cm de long est toxique. La couleur des recoins de son corps est plus sombre que le reste tandis que ses yeux sont noirs.

Le grandgousier-pélican

Crédit : Bullet_Chained

Contrairement aux autres poissons moches qui repèrent leurs cibles grâce à leurs yeux, le grandgousier-pélican ne peut compter que sur sa grande bouche extensible. Vivant dans les profondeurs océaniques, cette espèce à l'apparence effrayante ressemble à une anguille de 50 à 75 cm. Elle ne dispose ni écailles ni nageoires pelviennes.

Le grenadier

Crédit : futura-sciences.com

La queue-de-rat est un poisson des eaux profondes. Sa morphologie lui confère une apparence irréelle digne d’un film de science-fiction. Le grenadier a un corps fin qui est effilé vers l’arrière. Il est surtout apprécié pour ses atouts nutritifs. Son large visage osseux ne plaît pas forcément aux yeux.

Bouton whatsapp