Chat handicapé : tout ce qu'il faut savoir pour l'accompagner

Bouton whatsapp

Vous avez adopté un chat handicapé sur le plan moteur ou neurologique. Comment l'accompagner pour qu’il vive pleinement sa vie ? Voici nos conseilles pour bien accompagné votre chat handicapé.

Quels sont les différents handicaps du chat ?

Ce chat tigré n’a que trois pattes Crédit : ESezer

À voir aussi

Le propriétaire d'un chat handicapé réserve souvent par amour une part non négligeable de son temps et de son argent à son animal de compagnie. Comme les humains, les chats présentant une invalidité ont besoin d’un accompagnement personnalisé. Vous devez savoir vous y prendre si vous souhaitez que votre animal vive sereinement, malgré son handicap.

Tout être vivant peut naître handicapé. Le handicap peut également survenir au cours de la vie, par exemple suite à un incident. En France, un taux important de sévices animales a été enregistré. Les animaux brutalisés présentent toujours des incapacités.

De nombreuses raisons peuvent être à l’origine du handicap des animaux. Le chat peut être handicapé dès le stade embryonnaire ou après un accouchement difficile. Il peut également avoir un handicap lors d’un incident ou d’une erreur médicale ou encore d'acte de cruauté. Voici les anomalies les plus souvent rencontrées chez le chat :

  • Le syndrome du bébé nageur : les pattes arrière sont très écartées. Le chat doit donc ramper pour se déplacer, car ses pattes n’arrivent pas à le soutenir ;
  • La paralysie : peut survenir à cause d’une chute grave ou de problèmes neurologiques et atteint souvent les pattes arrières ;
  • La cécité : peut apparaître dès la naissance ou suite à un incident domestique ;
  • La surdité : les chats blancs à yeux bleus sont les plus atteintspar cette anomalie ;
  • L’amputation d’un membre : survient le plus couramment après un incident de circulation ;
  • L’hypoplasie cérébelleuse : le développement du cervelet est mauvais. Cette maladie peut être contractée lors de gestation ;
  • L’ataxie : entraîne des troubles d’équilibre et ainsi des troubles de la marche.

Notez que la vaccination de la chatte doit être effectuée à temps avant de prévoir une gestation. Vous pouvez faire stériliser vos animaux si vous ne voulez pas faire de reproduction.

Chat handicapé : comment mieux les accompagner ?

Un chat borgne assis sur une terrasse Crédit : Émilie Billaudel

Les gens vivant en présence d’un chat ou d’un chien handicapé adaptent l’environnement du foyer aux besoins de leur petit protégé. Il existe plusieurs solutions pour l’aider à surmonter son handicap et lui adoucir la vie.

Pour les handicaps des sens

Sachez que les chats aveugles ou sourds développent leurs autres sens pour pouvoir communiquer avec leurs propriétaires.

Le chat aveugle a besoin de repères fixes. Prenez donc soin de ne pas changer la disposition de son refuge et des meubles dans votre maison. Ses gamelles de nourriture et d’eau doivent être également accessibles facilement. Si vous voulez le prendre dans vos bras ou le caresser, vous devez toujours lui parler avant de le toucher.

Pour le chat sourd, il est plus difficile de communiquer avec lui, car il ne vous entend pas. Mettez-vous toujours en face de lui avant de faire quoi que ce soit. Faites des signes simples pour lui apprendre très rapidement les repères.

Dans tous les cas, il ne faut pas laisser un chat sourd ou aveugle sortir sans surveillance.

Pour les handicaps de la motricité

Un chaton atteint d’ataxie ne peut pas marcher. Cependant, il peut être autonome si vous lui offrez les moyens. Il est recommandé :

  • De faciliter l’accès au refuge, à la litière et aux gamelles ;
  • De disposer un sol en moquette pour éviter le glissement du chat ;
  • De lui offrir une nourriture de bonne qualité et équilibrée pour éviter l’embonpoint ;
  • D’effectuer dans certains cas, un traitement médical pour oxygéner le cerveau ;
  • De bien jouer avec votre compagnon pour le stimuler.

Les chats paralysés ou ayant subi une amputation ont besoin d’aide pour leurs soins courants, mais aussi pour se déplacer. Vous devez :

  • Utiliser un fauteuil roulant pour l’aider à la marche ;
  • Adapter l’environnement pour l’aider à accéder à son couchage, à monter, descendre des marches, etc.
  • Enlever les poils sans vie à l’aide d’une brosse pour le toilettage quotidien ;
  • Le nettoyage de son œil s’effectue avec une compresse imbibée de sérum physiologique. Pour les oreilles, les soins se font avec un produit adapté et d’un coton ;
  • Couper régulièrement la pointe si les griffes sont longues.
  • Commencer tôt avec un cabinet professionnel la rééducation d’un jeune chat pour lui apprendre la marche.

Il existe aussi une association qui fournit une aide aux chats handicapés abandonnés. Elle prend soin d’eux et cherche les adoptants.

N’oubliez pas que les chats atteints d’un handicap nécessitent un gros besoin de bienveillance, de douceur, de jeu et surtout d’interactions avec leurs propriétaires.

Quels sont les équipements et accessoires essentiels pour un chat handicapé ?

Un chat aveugle assis sur une prairie Crédit : Lightspruch

Il existe sur le marché une large sélection d’accessoires et équipements pour chats handicapés sur le plan moteur. Vous trouverez par exemple un fauteuil roulant sur les sites spécialisés. Une large gamme de produits pour animaux de compagnie reste à votre disposition si vous souhaitez procéder à l’adoption d’un chaton handicapé.

Ces produits ont été conçus pour faciliter la rééducation et le quotidien de ces animaux. C’est le cas :

  • D’une rampe d’accès à poser sur l’escalier ;
  • De l’escalier pliant et mobile pour les chats qui ne peuvent pas sauter pour monter sur le canapé ;
  • Du fauteuil roulantou du chariot d’aide à la marche pour aider les chats paralysés de l’arrière-train à la marche ;
  • Des chaussettes pour chat pour éviter tout glissement et pour qu’il puisse se déplacer facilement dans l’appartement ou dans la maison.

Que faut-il faire en cas d’un chat soudainement paralysé ?

Ce chat tigré aveugle joue avec une boule de papier Crédit : ALEXEI BEZROUKOV

La paralysie des pattes arrière du minet peut avoir diverses causes. Il peut s’agir d’une maladie ou d’un traumatisme entraînant une paralysie progressive ou subite. À la suite d’une chute, d’un choc, d’un incident, votre chat peut être paralysé. Quelle que soit la situation, il faut entreprendre rapidement le traitement chez un spécialiste et lui demander des conseils. Il peut vous expliquer les détails sur la rééducation et la thérapie de votre animal.

Si la paralysie est subite, mais non causée par un traumatisme

La paralysie subite des pattes arrière de votre chat est une situation très urgente nécessitant un traitement le plus vite possible. Vous devez transporter votre chat chez un vétérinaire en utilisant un support rigide pour ne pas le bouger trop.

Un traitement d’urgence s’impose donc avec une lutte contre l’état de choc, une prise en charge de la douleur et une thérapie adaptée selon la cause de la paralysie. Votre vétérinaire effectuera ensuite des radiographies, une échocardiographie et une auscultation thoracique.

S’il s’agit d’une paralysie suite à un traumatisme

Dans ce cas, l’intervention d’un spécialiste sur place est la solution idéale. Il ne faut donc pas manipuler le chat. Calmez-le et couvrez-le seulement. Toutefois, votre vétérinaire ne peut pas intervenir près de chez vous. Faites glisser votre minet sur un support rigide ou une planche. Maintenez sa colonne vertébrale pour ne pas aggraver les éventuelles lésions. Transportez-le vite et ne donnez rien à votre chat.

Votre chat sera-t-il en mesure de remarcher ? Tout dépend de l’origine de la paralysie. Les lésions sont plus ou moins graves si elles sont causées par un choc.

Sachez qu’un choc peut comprimer la moelle épinière. Si sa résorption est plus rapide, la lésion pourra disparaître. Votre chat doit retrouver ainsi sa fonction locomotrice. En revanche, si la moelle épinière est à la fois comprimée et lésée, il est peu probable que votre félin marche à nouveau.

Conseils essentiels pour élever un chat handicapé

L’œil gauche de ce chat est endommagé Crédit : Andrei310

Votre compagnon a besoin de toute votre attention lorsqu’il est blessé. Vous devez notamment utiliser un matériel médical pour chat (collerettes de protection, rampes d’accès, etc.) pour le maintenir dans de meilleures conditions lors de son traitement. Cet équipement est indispensable pour éviter qu’il mordille ses pansements.

Pour faciliter le quotidien de votre chat et qu’il vive sereinement, il est essentiel d’aménager son environnement selon son invalidité. Cet agencement consiste à :

  • Poser un tapis ou une moquette dans les endroits les plus fréquentés par votre petit compagnon pour limiter les risques de chutes et de glissades ;
  • Faciliter l’accès de l’animal à ses gamelles, à son panier et à sa litière.

Le propriétaire d’un chat invalide doit s’impliquer à plusieurs niveaux pour rendre la vie plus agréable à son petit compagnon. Pour l’aider, prenez donc en charge votre compagnon de nombreuses fois par jour :

  • Apportez-lui ses gamelles pour qu’il n’ait pas à se déplacer ;
  • Portez-le jusqu’à la litière ;
  • Installer une rampe d’accès pour qu’il puisse descendre et monter plus aisément ;
  • Accompagnez-le dans votre jardin ou dans un parc public pour qu’il renifle les odeurs et prenne l’air.

Si vous vivez avec un chat aveugle ou sourd, il est nécessaire de prendre quelques précautions. Votre approche ne doit pas le surprendre, l’effrayer ou le rendre dans un état de stress permanent.

Ne laissez jamais un chat sortir seul s’il souffre de cécité ou de surdité. Vous devez toujours l’accompagner pour qu’il soit bien protégé aux éventuels dangers.

Ainsi, il faut toujours jouer avec votre chat. Il a besoin d’une relation étroite avec les membres de sa famille d’accueil, quelle que soit la difficulté dont il souffre. Comme tous les autres chats, il a créé avec son maître des liens très forts. Les marques d’affection sont bien sûr cruciales afin qu’il profite d’une vie plus douce.

Bouton whatsapp