Les choses à savoir avant d'adopter un chaton

Bouton whatsapp

Adopter un chaton n’est pas une décision à prendre à la légère, cela demande de la responsabilité. Découvrez les choses à savoir avant de franchir le pas.

Guide pour adopter un chaton : ce qu’il faut savoir

À voir aussi

Chaton assis sur le plancher. Crédit photo : Evan Qu

Un chaton est mignon, mais l’adoption de cet animal de compagnie demande une grande responsabilité. En effet, c’est un être vivant qui demande de l’attention et des soins. Avant d’accueillir un chat à la maison, il est nécessaire de bien y réfléchir. Avec un chaton dans la maison, il ne vous sera peut-être pas possible de partir pour le week-end sur un coup de tête ou encore partir pendant des mois pour jouer les touristes dans un pays étranger. Vous pouvez partir en vacances, mais il faut penser à ce que vous allez faire de votre compagnon à quatre pattes. En effet, vous ne pouvez pas le laisser seul à la maison pendant plusieurs jours ou semaines. Tout comme un enfant, un chaton a besoin de soins et énormément d’attention.

Vous devez ainsi consacrer un budget pour son alimentation, ses soins chez le vétérinaire et pour son bien-être. En effet, en plus des croquettes et des pâtées pour chat, vous devez vous équiper pour l’accueillir convenablement: gamelles, panier, jouets, bac à litière… Il convient de savoir qu’un chat ne restera pas chez vous pendant quelques semaines seulement, il vit en moyenne entre 12 et 16 ans. Les chats sont également différents des chiens. Les félins sont plus indépendants et n’obéissent pas au doigt et à l’œil comme les chiens. Les chats sont têtus et font uniquement ce qui leur plaît. Vous pouvez les habituer à certaines règles, mais vous devez vous montrer très patient.

À quel âge faut-il adopter un chaton ?

Un chat regardant l’objectif de la caméra. Crédit photo : Anton Darius

Pour le bien-être de l’animal, mieux vaut ne pas le séparer de sa mère avant son sevrage. La période de sevrage commence généralement à partir de la quatrième semaine après la naissance. Le chaton commen ce alors à se détacher progressivement de sa mère. Entre la 4et la 5semaine, le chaton commence peu à peu à manger des aliments solides. Selon les conseils des vétérinaires, il est recommandé d’adopter un chatonâgé de trois mois.

Il est possible d’adopter un chaton avant ses trois mois, l’âge légal d’adoption d’un chaton est de 8 semaines. Toutefois, il convient de savoir que jusqu’à ses trois mois, le chaton va imiter sa mère: aller vers la gamelle pour manger, aller dans la litière pour faire les besoins, faire la toilette… Cette période est ainsi primordiale pour le bon équilibre du chaton. Si vous le séparez de sa mère avant cette période d’apprentissage, vous devez remplacer le rôle de sa mère, ce qui ne sera pas facile.

Séparer le chaton de sa mère avant ses 2 mois présente ainsi quelques risques. En effet, le chaton qui n’a pas encore été éduqué par sa mère peut rencontrer des problèmes de propreté et de comportement (se montrer agressif, se montrer méfiant envers tout, miauler puis cracher…).

Où adopter un chaton ?

Un chaton tout blanc dormant paisiblement sur le lit. Crédit photo : Amy Chen

Vous avez plusieurs possibilités : chez un éleveur, dans un refuge ou encore chez un particulier. Chez un éleveur, vous pourrez effectuer une visite pour regarder la structure, la propreté de l’endroit et demander des informations. L’éleveur vous donnera également toutes les informations sur l’âge, la fratrie, le caractère, la lignée…L’éleveur peut également vous donner des conseils sur les soins, la nourriture ou encore le bien-être du chaton.

En adoptant dans les refuges, vous payerez moins cher et vous permettez à d’autres chats d’être recueillis par le refuge. En effet, vous libérez de la place et donnez une nouvelle chance à un chaton qui a été abandonné. Les refuges accueillent les chats et les chiots abandonnés par leur maître.

Pour la troisième option, c’est-à-dire une adoption chez un particulier, il convient de prendre quelques précautions. Mieux vaut le faire avec une personne de confiance qui vous donnera des informations exactes sur le chaton (âge, parents, vaccination…). Un inconnu peut vous donner de fausses informations ou cacher une maladie à titre d’exemple.

Adopter un chat mâle ou femelle ?

Un chat paresseux sur le tapis. Crédit photo : YoonJae Baik

Il est conseillé de réfléchir au sexe du chaton avant l’adoption. En effet, les chats mâles adultes et les chats femelles adultes ont des caractères assez différents. Un chat mal castré possède un caractère assez doux, affectueux et calme. Une femelle adulte a plus de caractère et a besoin de plus d’indépendance. Ce trait de caractère peut plaire à certains et ne pas convenir à d’autres personnes. Dans le cas où l’animal que vous souhaitez adopter ne serait pas encore stérilisé, sachez que le coût de l’opération sera plus élevé pour une femelle.

Quel est le coût de l’adoption d’un chaton ?

Un chat au pelage rayé avec l’air étonné. Crédit photo : Tran Mau Tri Tam

Le coût de l’adoption varie en fonction du lieu où vous comptez acheter le chaton. Dans les refuges, le coût demandé correspond aux frais de la première visite chez le vétérinaire, les premiers vaccins et la puce qui ont été réalisés au préalable. En moyenne, les frais s’élèvent à environ 150 euros. Chez un éleveur, le prix varie en fonction de la race et des soins réalisés. Le prix peut varier entre 100 et 300 euros.

Quels sont les besoins d’un chaton ?

Un chaton mordant une couverture. Crédit photo : Kaleb Becker

Il est important de s’informer sur les besoins des félins avant d’en adopter. Ces animaux de compagnie ont des besoins particuliers. Avoir quelques connaissances sur leur nature permet également de bien se préparer et de mettre en place les équipements indispensables à leur épanouissement. Sachez que vous pouvez adopter un chat que vous viviez en appartement ou dans une maison indépendante avec un jardin.

L’alimentation

Quelle que soit la race, il est primordial de respecter les besoins nutritionnels du chaton. La solution la plus facile et la plus pratique est d’acheter une alimentation spéciale pour chaton chez le vétérinaire ou une animalerie. Vous éviterez ainsi les problèmes de santé tels que des carences et des maladies (diarrhées dues à une alimentation non adaptée…). Donnez à manger à votre chaton dans sa gamelle qui doit être lavée quotidiennement. Optez pour les gamelles en inox ou en céramique qui sont faciles à nettoyer et sans odeur. La gamelle doit être placée loin de la litière. Si la nourriture doit être rationnée pour éviter le surpoids, l’eau fraîche doit être accessible au félin à tout moment. Le chaton doit pouvoir boire dès qu’il en ressent le besoin.

Le couchage

Le chat doit avoir un territoire bien à lui pour se sentir bien. Son couchage doit se trouver dans un lieu calme à l’abri des passages. Optez pour un panier ou un coussin facile à nettoyer. Il doit également être confortable.

La litière

La litière doit correspondre à la taille de votre chat. Il doit pouvoir l’enjamber facilement et y faire ses besoins sans être dérangé. Placez la litière loin des zones de passage pour qu’il s’y sente bien. Pudique, votre animal risque de faire ses besoins ailleurs si la litière et son emplacement ne lui conviennent pas.

Les jouets

Le chat est un animal très joueur. Installez-lui un espace de jeu dans votre appartement ou votre maison pour qu’il puisse s’amuser avec vous ou tout seul durant votre absence. Il n’est pas nécessaire de se ruiner en matière de jouets, une plume attachée à une ficelle ou encore une boule de tissu suffisent à le divertir. Vous pouvez envisager d’installer un arbre à chat à la maison, mais ce n’est pas indispensable.

Quels soins donner à son chat ?

Chaton noir aux yeux bleus assis sur le plancher. Crédit photo : Manki Kim

Votre animal de compagnie a besoin de soins spécifiques pour s’épanouir. Vous devez veiller à sa santé en effectuant les visites annuelles chez le vétérinaire pour réaliser les vaccins et les contrôles. Il convient de préciser que plusieurs vaccins sont à effectuer pour prévenir diverses maladies. L’administration de vermifuges est à réaliser 2 à 4 fois par an. Des produits antipuces et anti-tiques sont quant à eux appliqués toutes les 5 semaines environ.

Dès l’apparition de symptômes inhabituels, n’attendez pas pour emmener votre chat chez le vétérinaire. Plus vous attendez, plus son état va se dégrader et plus le coût des soins sera élevé.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Chaton aux grands yeux confortablement assis sur une couverture. Crédit photo : Nirzar Pangarkar

Sachez qu’un chaton peut parfaitement cohabiter avec un chiot ou encore un chien adulte. Vous devez néanmoins vous assurer que vos animaux de compagnie aient chacun leur espace. Ne leur donnez pas à manger côte à côte, des rivalités peuvent se former. N’hésitez pas à demander conseil à l’éleveur concernant les bonnes et les mauvaises habitudes à connaître concernant la vie avec les animaux de compagnie.

Il convient également de rappeler que le chat est un chasseur. Il peut ainsi vous rapporter ses prises à la maison. Les poissons rouges et les oisillons comptant parmi ses proies, prenez toutes les précautions si vous avez un aquarium ou un oiseau à la maison.

Quels conseils pour bien accueillir un chaton chez soi ?

Deux chats assis ensemble. Crédit photo : Raul Varzar

Lors des premiers jours à votre domicile, votre chaton se sentira un peu perdu. Il sera important de ne pas le brusquer, laissez-le plutôt évoluer à son aise. Ne forcez pas votre animal à s’asseoir sur votre genou s’il ne le veut pas, laissez-le plutôt aller vers vous. En revanche, mieux vaut ne pas le laisser seul pendant les premiers jours. Restez avec lui, parlez-lui, donnez-lui à manger… Essayez de l’amadouer avec des friandises sans le forcer. Il s’approchera de vous lorsqu’il se sentira en confiance. Mieux vaut ne pas le laisser sortir dans le jardin pour les premières semaines. Il est important de respecter ses besoins et de lui laisser un peu d’espace.

Bouton whatsapp