Vidéo : un perroquet vole la caméra d'une touriste et filme sa fuite

Bouton whatsapp

En excursion dans le parc national de Fiordland, une famille a eu la grande surprise de se voir dérober leur caméra GoPro par nulle autre qu’un perroquet du pays. Ce dernier a filmé son escapade alors qu’il tenait l’objet dans son bec. Une vidéo qui a vite fait le tour d’internet et qui n’a pas manqué d’amuser les internautes.

Le kéa. Crédit : Barni1/ Pixabay

Décidément, les kéa sont de grands farceurs. Ces perroquets montagnards endémiques de Nouvelle-Zélande, au pelage vert, sont réputés pour leur caractère intrépide et déconneur. À tel point qu’ils sont surnommés « les clowns des montagnes ». Une dénomination qu’ils viennent à nouveau de prouver il y a peu.

En janvier dernier, Alex Verheul, une touriste, et sa famille profitaient de la beauté saisissante des paysages du parc national de Fiordland, situé dans l’île du Sud du pays. Constitué de glaciers et de fjords, le parc national est aussi l’abri d’animaux tels que le kiwi, les dauphins, les phoques ou encore les kéas. Le Nestor notabilis est un sacré joueur et ceux qui ne connaissent pas cet animal incroyable sont rapidement surpris.

Une vidéo qui a rencontré un succès sur internet

C’est sans doute ce qui est arrivé à Alex Verheul et ses enfants. Alors que sa petite famille filmait son périple depuis son balcon, son fils a posé la caméra sur la barrière pendant qu’ils observaient les oiseaux. Aussitôt, l’un des kéa s’est approché sans crainte de l’appareil avant de s’envoler avec.

La caméra GoPro continuait de filmer. Le kéa a volé avec quelques instants avant qu’il ne fasse demi-tour et aille se percher sur un arbre. Alex et sa famille se sont laissés guider par les cris puissants et spéciaux des kéa (auxquels ils doivent leur nom) avant de retrouver l’objet perdu. « Ils nous ont visiblement entendus arriver et ont abandonné la GoPro, a raconté Alex, invitée dans l’émission néo-zélandaise Seven Sharp. Mon fils a décidé d’aller voir vers les rochers où ça semblait être un bon endroit pour un oiseau pour atterrir, et elle était là, encore en train de filmer ».

Durant les deux minutes filmées par le kéa, on peut apercevoir les sublimes paysages et la nature verdoyante du lieu. On découvre ensuite, après avoir posé la caméra, que le kéa donne des coups de bec sur l’appareil, allant jusqu’à arracher un morceau de plastique. Le kéa s’envolera finalement avant que le fils d’Alex ne retrouve leur caméra.

La vidéo a été postée sur les réseaux sociaux et sur Youtube où elle a rapidement rencontré le succès.

Bouton whatsapp