Un requin de « cauchemar » non identifié découvert dans les profondeurs de l'Océan en Australie

Bouton whatsapp

Un mystérieux requin qualifié de « véritable cauchemar » a été remonté des profondeurs de la mer de Tasman par un pêcheur australien. Son identification n’a pu être établie et suscite l’interrogation des experts et des internautes.

Crédit : Trapman Bermagui/ Facebook

À voir aussi

Une peau rugueuse, des gros yeux bleu et noir qui sortent de leurs orbites, un museau pointu parsemé d’un sourire à faire pâlir le Joker de Batman. Voici la photo de l’étrange requin découvert par un pêcheur, au large de la Nouvelle-Galles du Sud.

Le 12 septembre dernier, le pêcheur Trapman Bermagui publiait la photo du squale sur son compte Facebook. En description, Trapman raconte avoir remonté le requin à 650 mètres de profondeur en dessous de la mer. Il souligne par ailleurs son allure, aussi troublante qu’étonnante.

Rapidement, les internautes ont spéculé sur l’espèce du requin. Il faut dire qu’il existe près de 530 espèces connues de squales dans le monde.

Les experts ne sont pas d’accord sur l’espèce du requin découvert en mer

Serait-ce un requin-lutin ? Crédit : Dianne Bray - Museum Victoria/ Wikipédia

Alors qu’un internaute indiquait que le squale des profondeurs ressemblait à une créature préhistorique, d’autres ont suggéré qu’il pourrait s’agir d’un squalelet féroce (Isistius brasiliensis) ou encore d’un requin-lutin (aussi appelé requin-gobelin), une espèce très effrayante.

Chez les biologistes aussi le mystère se fait grand. Dean Grubbs, de l’Université de Floride, pense que le requin pourrait être un aiguillat commun (aiguillat tacheté), très prisé pour sa consommation culinaire. Christopher Lowe, directeur du laboratoire des requins de l’Université de Californie, estime quant à lui qu’il pourrait s’agir d’un squale liche (dalatias licha) qui évolue notamment au large des côtes australiennes jusqu’à 1800 mètres de profondeur. Christopher Lowe indique toutefois qu’il est « difficile de dire avec certitude sans pouvoir voir le spécimen entier ».

Le mystère demeure donc pour ce requin au large sourire. Les biologistes rappellent que le squale pourrait appartenir à une espèce encore non-identifiée jusqu’à présent. « Nous découvrons constamment de nouvelles espèces de requins d'eau profonde et beaucoup se ressemblent beaucoup », a confié Christopher Lowe au média Newsweek.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter