«Un miracle» : un boa 'mâle' donne naissance à 13 bébés tout seul, sans aucun contact extérieur

Bouton whatsapp

En Angleterre, un boa «mâle» a donné naissance à 13 petits…tout seul ! Explications.

«Il» a fait des bébés tout seul. Ronaldo est un boa arc-en-ciel brésilien. Ce reptile d’1,8 mètre vit dans un vivarium de l’Université de Portsmouth, en Angleterre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet animal semble tout droit sorti d’un film de science-fiction. La raison ? Alors qu’il est identifié comme un mâle, Ronaldo vient de donner naissance à 13 serpenteaux tout seul, rapporte The Guardian.

Crédit Photo : iStock

Autre information importante : le boa n’a pas eu d’interactions avec ses congénères depuis des années. Vous l’aurez compris, le serpent s’est reproduit sans partenaire.

Comme le précise le site d’information, c’est une étudiante de 14 ans qui a fait cette découverte pour le moins inattendue.

«Au début, nous avons pensé qu’elle s’était trompée. Nous n’en croyions pas nos yeux», raconte une technicienne animalière.

Crédit Photo : City of Portsmouth College/ Facebook

Une naissance miracle

Une question est sur toutes les lèvres : comment une telle situation a pu se produire ? La réponse est simple : Roberto est en réalité une fille ! De son côté, l’Université a indiqué que la femelle a pratiqué la parthénogénèse.

Selon les experts de la faculté, il s’agit d’une «forme naturelle de reproduction asexuée dans laquelle les embryons se développent sans fécondation».

«C’est la troisième fois que ce phénomène est observé chez un boa arc-en-ciel brésilien en captivité», note The Guardian.

Crédit Photo : City of Portsmouth College/ Facebook

Sans réelle surprise, cet événement fascine les chercheurs, dont Pete Quinlan, le soigneur de Ronaldo depuis neuf ans :

«J’élève des serpents depuis 50 ans et je n’ai jamais vu cela se produire auparavant. Ronaldo avait l’air un peu plus gros que d’habitude, comme s’il avait mangé un gros repas, mais nous n’avons jamais pensé un instant qu’il, ou plutôt qu’elle, était enceinte», a-t-déclaré.

Avant d’ajouter : «C’est une opportunité fantastique pour les étudiants de découvrir le développement des bébés serpents». Depuis, le personnel de l’établissement qualifie cette naissance de «miracle».

Crédit Photo : City of Portsmouth College/ Facebook

À noter que le serpent a été déclaré mâle par un vétérinaire lors de son arrivée à l’université.

Source : The Guardian
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.