Le Pape François accueille 1500 pauvres et sans-abri pour un repas au Vatican

3 103partages

Un déjeuner en l’honneur des plus démunis s’est tenu au Vatican ce dimanche, en présence du Pape François.

Crédit : REUTERS/ Guglielmo Mangiapane 

Dimanche 17 novembre, la cité du Vatican recevait près de 1500 pauvres et sans-abri lors de la Journée mondiale des pauvres. Invités à un déjeuner, les plus démunis de la capitale italienne ont eu l’occasion d’être accueillis par le souverain pontife, le Pape François.

Installés dans la vaste salle Paul VI de la cité, les personnes présentes ce jour-là ont pu bénéficier d’un repas complet servis par des bénévoles qui avaient auparavant conduit leurs invités du jour sur place. Ainsi, les convives du déjeuner se sont vu offrir un repas copieux après avoir assisté à la messe du souverain pontife Place Saint-Pierre.

« L’indifférence de la société »

Pendant la messe, le Pape a tenu à mettre en lumière ce fardeau qui a augmenté de près de 70% en dix ans dans l’Union Européenne, selon un rapport paru en avril 2019 réalisé par la Fondation Abbé Pierre. Il a ainsi dénoncé « l’indifférence de la société envers les pauvres » lors de sa prise de parole, avant de poursuivre :  « Récemment, j’ai vu des statistiques sur la pauvreté. Elle vous fait souffrir ! », s’est-il indigné, remerciant au passage l’équipe médicale du Vatican qui prodigue des soins gratuits aux plus démunis.

Le Pape a aussi critiqué notre société prête a laisser les plus démunis dans la misère en faisant référence au rythme de vie « frénétique », ajoutant que « toute personne laissée pour compte étant considérée comme une nuisance. Considérée comme jetable ». Une dénonciation à peine voilée des dérives d’une société obnubilée par la course aux résultats et de la « cupidité d’un petit nombre qui aggrave la pauvreté de beaucoup d’autres ».

À l’issue de la messe, le Pape a rejoint ses invités lors d’un repas pour le moins original. Au menu, lasagnes, nuggets de poulet à la sauce champignon et pommes de terre, suivis d’un dessert, de fruits et d’un café, le tout accompagné de sodas. Un repas convivial qui a plu aux bénéficiaires comme Oscar, un Lituanien qui vit depuis treize ans en Italie : « merci au pape et merci au Vatican, car le Vatican aide tant de pauvres, il aide aussi en offrant des médicaments, ce repas bien sûr, des vêtements, tant de choses », a-t-il déclaré.

Une initiative importante pour la cité, comme le souligne l’un des bénévoles présent ce jour-là et l’importance de s’ouvrir « aux plus démunis, aux plus faibles ». Un repas qui devrait sans doute être reconduit l’année prochaine.

Crédit : REUTERS/ Guglielmo Mangiapane

Source : Paris Match
Plus d'articles
Dernières news