Atteint d'une rare anomalie congénitale, ce petit chaton Janus a deux visages et ne doit sa survie qu'à l'amour d'un vétérinaire

3 040partages

Atteint d’une duplication cranofaciale, un chaton arborant deux visages sur sa tête a survécu au-delà des espérances.

Certains diront qu’il s’agit d’une aberration de la nature, d’autres en revanche préféreront y voir un animal d’une beauté unique et sauvage, fruit d’un miracle de la vie.

Une petite chatte Janus avec deux visages opérationnels a récemment été sauvée d’une mort certaine par un vétérinaire dévoué, qui a décidé de la recueillir et de s’occuper d’elle.

Crédit : Dr. Ralph Tran

« Ses deux bouches miaulent séparément et ses deux nez sont pleinement fonctionnels »

L’histoire se déroule aux États-Unis, à New York, et relève du petit miracle pour cette petite boule de poils pas comme les autres. Aujourd’hui âgée de 4 ans, la bien nommée « Duo » revient en effet de loin !

Lorsqu’elle vient au monde, cette petite femelle de couleur noire est rejetée par sa mère, en raison de son état de santé et de sa malformation faciale.

Elle est alors confiée au Docteur Ralph Tran, un vétérinaire chevronné et spécialisé en néonatalogie féline.

Ce dernier remarque immédiatement que l’animal est atteint d’une diprosopie, une anomalie congénitale très rare qui se caractérise par une duplicité faciale sur la tête.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la petite Duo a en effet deux visages qui agissent indépendamment de l’autre. « Ses deux bouches miaulent séparément et ses deux nez sont pleinement fonctionnels », explique le Dr Tran.

En raison de cette malformation, mais aussi de l’abandon maternel, le chaton était en danger de mort lorsqu’il est arrivé chez le vétérinaire. Ses chances de survie étaient quasi-nulles, car la plupart des chats qui naissent avec une telle anomalie ne vivent que quelques jours avant de mourir*.

Mais c’était sans compter sur la détermination du Dr Tran alliée à l’incroyable vitalité de ce petit être courageux. Petit à petit, elle a pris ses marques et presque rattrapé son retard.

« C’est vers l’âge de huit semaines, peut-être neuf, qu’elle a commencé à me reconnaître et à reconnaître les autres chats, ainsi que les jouets », raconte ainsi le vétérinaire.

Bien que son développement ait nécessité davantage de temps que pour un chat en très bonne santé, Duo a fini, non sans mal, par apprendre à marcher et à se nourrir. En revanche, faire ses besoins demeure encore chose ardue et la petite chatte peine encore à utiliser sa litière.

Seule sa taille demeure encore très petite et équivaut à celle d’un chaton âgé de 6 semaines. D’autres complications liées à son anomalie l’empêchent encore de mener une vie normale. Elle ne sait jamais, par exemple, avec quelle bouche elle doit consommer les aliments, car « les deux veulent manger ».

Mais malgré toutes ces difficultés, elle paraît désormais heureuse et continue son apprentissage de la vie. Et pour cela, elle pourra toujours compter sur l’amour indéfectible de son protecteur et sauveur.

*Le plus vieux chat Janus connu a vécu jusqu’à l’âge mûr de 15 ans. Baptisé « Franck et Louie », il est d’ailleurs aujourd’hui dans le Livre Guinness des records.

Source : Facebook "Duo the two faced-cat"
Dernières news