Atteint de piébaldisme, ce jeune garçon devenu mannequin incarne « le visage de l'acceptation »

Ce petit garçon de huit ans montre qu’il est aujourd’hui possible d’être atteint d’un trouble génétique rare et vivre son rêve de top model à travers le monde.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Samuel Silva, huit ans, est un jeune modèle au succès grandissant. Atteint depuis sa naissance de piébaldisme – une maladie congénitale de la pigmentation - Samuel a fait de ce qui pourrait être un handicap, sa marque de fabrique.

Cette condition génétique rare laisse apparaître des parties blanches sur sa peau à cause d’un manque de mélatonine, notamment au niveau de son front. Une marque que sa mère, Nivianei, 42 ans et sa grand-mère, Dona Dionisia, 66 ans, possèdent aussi.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Alors que sa grand-mère était constamment harcelée plus jeune à cause de son piébaldisme, cachant son corps avec de longs vêtements, Nivianei a toujours pleinement embrassé sa pigmentation. Ce qui lui a souvent valu des insultes et autres surnoms comme « sauver willy » en référence à la trace blanche de l’orque dans le film du même nom de 1993.

Cette acceptation s’est transmise au jeune Samuel, qui en a fait une force.

Accepter fièrement son piébaldisme

Samuel et sa maman, Nivianei. Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Malgré tout, embrasser pleinement sa différence ne fut pas facile à accepter pour sa maman. Nivianei avait en effet peur que son fils ne subisse les mêmes moqueries qu’elle et le regard insistant des passants. C’est pourquoi, à la naissance de Samuel, en 2013 – et alors que sa sœur n’est pas atteinte de piébaldisme - Niavianei et sa famille n’ont eu de cesse d’essayer de cacher la pigmentation de Samuel. En lui coupant les cheveux jusqu’où sa pigmentation blanche se fait voir, et en lui faisant porter des vêtements larges.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

« Nivianei savait qu’elle devrait faire tout son possible pour aider Samuel à grandir en étant fier de sa peau. La famille l’a élevé pour qu’il s’accepte lui-même et ses différences », raconte Julio Sanchez-Velo, l’oncle de Samuel, pour le site Media Drum. Une décision respectable qui a permis à Samuel de réaliser l’un de ses rêves : devenir top model.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Acceptant fièrement son piébaldisme, Samuel et sa famille ouvrent un compte Instagram en février 2019 où le jeune garçon, se proclamant « supermodel », se dévoile dans d’élégantes photos. Rapidement, le natif de Bahia au Brésil est suivi par 30 000 followers. Dans la foulée, le jeune Samuel est repéré par une grande agence de mannequin pour enfants, Sugar Kids.

Samuel, « le visage de l’acceptation »

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Samuel, six ans à l’époque, est devenu la nouvelle sensation du mannequinat pour enfants. On le retrouve ainsi à fouler les podiums des fashion weeks de Paris et Toronto mais aussi de la fashion week Kids de Londres.

Son visage singulier se retrouve ensuite chez Junior Style London et Bazaar Kids et en couverture de Dixie Magazine et bien d’autres. Une ascension rapide pour Samuel qui conte avec joie et passion son quotidien sur Instagram.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

« Samuel sait qu’il est différent et l’a adopté même à son jeune âge, rappelle son oncle Julio. Il est devenu le visage de l’acceptation et de l’inclusion dans l’industrie de la mode pour enfants, et nous espérons que d’autres enfants qui se sentent différents verront à quel point Samuel va bien et se sentiront bien avec leurs propres différences », conclut-il.

Crédit : @shamuelmodel/ Instagram

Source : Vix