Coronavirus : un enfant de 7 ans utilise ses économies pour offrir des kits santé et des repas aux personnes âgées

5 256partages

Aux États-Unis, alors que l’épidémie du coronavirus fait rage, un petit garçon de 7 ans a utilisé l’argent de sa cagnotte personnelle pour aider les personnes dans le besoin. 

Ce petit garçon a le cœur sur la main. Cavanaugh Bell est un enfant âgé de 7 ans. Élève en première année à Gaithersburg dans le Maryland, il a décidé de lutter contre le coronavirus en sacrifiant ses économies pour venir en aide aux plus démunis.

Crédit Photo: Llacey Simmons

Lundi dernier, le gouverneur de l’État du Maryland, Larry Hogan, a décidé de fermer tous les restaurants afin de limiter la propagation du coronavirus. Alarmé, le garçonnet a souhaité aider les citoyens et les entreprises locales touchées par cette décision.

Pour mettre son plan à exécution, Cavanaugh Bell a déboursé 600 dollars de ses propres économies. Mais comment, à son âge, a-t-il fait pour avoir une telle somme ? Le petit garçon avait économisé cet argent sur deux anniversaires et trois Noëls.

Sa petite fortune a servi à acheter 65 trousses de soin « Carpacks 65 » ainsi que 31 repas chauds préparés dans un restaurant local. Le petit garçon a rempli des caddies avec de la nourriture et une bouteille d’eau de javel. Il a ensuite distribué lui-même les victuailles aux personnes âgées.

Crédit Photo:Llacey Simmons

La générosité de Cavanaugh Bell a été saluée par les habitants de son quartier. L’un d’eux lui a même répondu : « Oh, merci mon chéri ». Dans une vidéo, le garçon a rappelé aux internautes qu’ils devaient aider les personnes âgées : « N'oubliez pas nos seniors. Ils ont aussi besoin de manger ».

Il a également remercié les personnes qui l’ont soutenu : « Merci pour vos dons, et regardez tout ce que nous avons obtenu. » Mais ce n’est pas tout. L’initiative de Cavanaugh a permis de nourrir 90 élèves dans le besoin, jeudi dernier.

Plus jeune, le petit garçon a été victime d’intimidation à l’école. Les attaques perpétuelles de ses camardes de classe ont poussé Cavanaugh à songer au suicide. Sa mère l’a alors encouragé à créer un mouvement dont le but est de propager la positivité et l’amour.

Quelque temps après, le petit garçon a créé un organisme sans but lucratif baptisé « Cool and Dope ». L’association a pour mission d’éradiquer le suicide et le harcèlement scolaire par le biais d'actions politiques et sociales avant son 18 ème anniversaire le 20 novembre 2030. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le garçon a tout pour réussir.

Crédit Photo: Shutterstock Lopolo

Le petit bonhomme a sillonné les États-Unis pour participer à des conférences et promouvoir ainsi son association. Grâce à ses actions, la ville de Gaithersburg a décidé que la journée du 21 février célébrera chaque année la sensibilisation à l’intimidation, en l'honneur de Gabriel Taye.

En 2017, le petit garçon âgé de 8 ans avait mis fin à sa vie car il était harcelé à l’école. Cavanaugh Bell espère diriger le rassemblement anti-intimidation à Washington DC en octobre prochain.

Le petit garçon a déjà l’étoffe d’un grand chef d’État.

Source : Fox News
Plus d'articles