Un bébé morse est né dans un zoo belge, il s'agit d'une naissance exceptionnelle

841partages

Le parc zoologique belge Pairi Daiza a accueilli le week-end dernier un nouveau membre : un bébé morse. Une bonne nouvelle pour cette espèce considérée comme vulnérable.

Le samedi 22 mai, un bébé morse est né au zoo de Pairi Daiza (Belgique). Le personnel du parc a annoncé l’heureuse nouvelle sur sa page Facebook. Pour le moment, le petit mâle et sa maman, prénommée Tania, se portent bien :

« Le bébé se nourrit bien, il nage et Tania, qui est maman pour la première fois, présente les bons comportements. À ce stade, nous n'intervenons pas pour laisser faire la nature mais nous sommes extrêmement vigilants car une naissance de bébé morse parmi les hommes est rare », a indiqué Tim Bouts, le vétérinaire du parc.

Crédit Photo : Pairi Daiza

Une naissance exceptionnelle

Sans surprise, les visiteurs devront patienter encore un peu avant de faire connaissance avec le nouveau pensionnaire. Ce dernier se repose auprès de sa maman dans la nurserie.

Le mammifère marin est né dans le cadre d’un programme international de conservation de cette espèce : « C'est un grand jour pour ce programme inter-parcs animaliers », a expliqué le président-fondateur de Pairi Daiza.

Avant d’ajouter : « Cette naissance d'un animal menacé dans la nature est le fruit d'une mobilisation, d'une alliance entre les hommes et les femmes de trois pays, de trois parcs animaliers. Chacun devrait, à son niveau, entreprendre ce type d'actions concrètes pour la biodiversité ».

Crédit Photo : Pairi Daiza

Le morse est une espèce menacée

À l’état sauvage, les morses affichent un taux de reproduction très faible. De plus, ces animaux sont classés « vulnérables » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Dans certaines régions, les attaques des braconniers contre les morses sont monnaie courante. Ils sont principalement traqués pour leurs défenses en ivoire. Les morses représentent également une source de nourriture pour les peuples autochtones de l’Arctique.

Enfin, le réchauffement climatique représente une grande menace pour ces mammifères.

Source : RTL
Plus d'articles
À lire aussi