« Tous mes meetings sont maintenus » : la réponse ironique des artistes français suite aux annonces du gouvernement

Bouton whatsapp

Le gouvernement est formel : si les concerts sont limités à 2 000 personnes assises, les meetings politiques ne sont pas concernés par les nouvelles jauges sanitaires. Une décision qui a beaucoup fait réagir les artistes français, qui ont répondu avec ironie.

Crédit photo : @jdoreofficiel

Lundi 27 décembre, le premier ministre Jean Castex a annoncé la mise en place de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et la montée du variant Omicron.

Parmi ces mesures, le retour des jauges dans les établissements qui accueillent du public : les rassemblements à l’intérieur sont désormais limités à 2 000 personnes. À partir du 3 janvier, les concerts devront se faire assis, et ce pour une durée de trois semaines. En France, on estime que 150 salles peuvent accueillir 2 000 personnes, ce qui est bien moins que les nombreux zéniths programmés dans les tournées des artistes.

Cependant, ces jauges ne s’appliquent pas aux meetings politiques, qui sont autorisés à accueillir plus de 2 000 personnes. Selon l’article 58 de la Constitution, « l’organisation des meetings ne peut être concernée par la loi d’urgence sanitaire » car toute personne a le droit de s’informer sur la vie politique, notamment à l’approche de l’élection présidentielle, et ce qu’elle soit vaccinée ou non.

« Les activités politiques et électorales sont soumises à des dispositions spécifiques dans notre droit constitutionnel qui leur assurent une protection encore plus forte, donc il est clair que les mesures que j’ai annoncées ne concernent pas les meetings politiques. La spécificité de cette activité fondamentale est l’exercice de la démocratie », a déclaré le premier ministre Jean Castex.

Les artistes transforment leurs tournées en meetings 

Cette décision a révolté de nombreux chanteurs français, qui n’ont pas manqué de réagir suite aux annonces du gouvernement. Entre humour et colère, plusieurs artistes ont posté un message sur les réseaux sociaux, annonçant qu’ils se présentaient à l’élection présidentielle de 2022, afin de continuer leurs concerts.

C’est le cas de Grand Corps Malade, Eddy de Pretto ou encore l’humoriste Jarry. La chanteuse Hoshi a également suivi le mouvement puisqu’elle a publié un photomontage, en ajoutant son visage sur le portrait officiel du Président de la République. Julien Doré a quant à lui modifié la mention « En concert » sur l’affiche de sa tournée par « En meeting ».

Malgré les réactions des artistes, il se pourrait que rien ne change et qu’ils soient obligés de reporter leurs concerts. C’est déjà le cas pour le rappeur Orelsan, qui a annoncé le report de ses premières dates en janvier. Un vrai coup dur pour le monde de la culture, impacté par les mesures sanitaires depuis l’arrivée du Covid-19.

Source : France Inter
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter